La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Retour sur Soul Calibur VI : nerveux, addictif, le retour quoi !
PC / PS4 / Xbox One
Retour sur Soul Calibur VI : nerveux, addictif, le retour quoi !

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Allez encore un test sur un jeu sorti il y a quelques temps. Soul Calibur VI est dans les nommés du festival, c'est donc une bonne occasion pour vous proposer un article. Voici le fer et la sueur.

La licence Soul Calibur est une légende. Il a marqué les esprits des joueurs depuis longtemps maintenant. Il était temps qu’on nous propose un nouvel opus. Allez c’est parti pour une visité guidée. 

Plein de modes

Faisons un peu le tour des modes, certains ont disparu et d’autres apparaissent. Il y a déjà MISSION : Balance de l’Âme. Cela commence par une phase de création de personnage. Et là on se heurte à la faiblesse du moteur graphique, c’est pas terro, vraiment. Mais passons, on peut déterminer à quel clan appartient le personnage et modifier ses traits ainsi que choisir son arme. Ce qui est décevant c’est que l’on ne bénéficie pas d’une visualisation quand on navigue dans les items, il faut valider pour avoir l’aperçu, cela rend la création du personnage un rien lourdingue. 

Bref, on continue avec une rencontre. Un homme capuché, Zasalamel, nous parle d’infectés, d’une graine du mal, … Le tout se fait sous forme d’un dialogue à choix. Bon ce n’est pas du Skyrim, c’est simplement une astuce pour que la narration soir plus digeste pour le joueur. Ca marche plutôt bien. Voilà un mode scénarisé qui vous permet de faire connaissance avec le jeu. Votre combattant va bénéficier de montées d’XP au fur et à mesure de l’avancée des combats. Il y aura aussi des choix à faire qui pourront vous faire pencher du côté du bien ou du côté du mal. D’autres détails viennent enrichir l’expérience, comme la nourriture que vous pouvez utiliser avant un combat pour des bonus sur le ring. Evidemment les armes équipées octroient des bonus divers et variés, façon RPG.

Le deuxième mode s’appelle Histoire : Chronique d’Âme. Là il s’agit de suivre les événements qui nous sont imposés, cela va vous donner l’occasion de combattre tout le monde. Le mode Création permet de créer un tout nouveau personnage à partir d’un combattant de Soul Calibur ou à partir de rien du tout. En Duel, vous pouvez affronter divers adversaires à la suite dans le plus pur style arcade mais aussi l’IA ou un ami sur des combats individuels. Enfin, il y les affrontements en ligne, en classé ou en amical. En ligne, le match-making est efficace et le titre reste fluide. Vous le voyez, il y a de quoi faire avec ce soft. 

Le plaisir de croiser le fer ? 

Qui dit test de jeu dit description du gameplay et surtout pour les jeux de combat. Concernant les déplacements, on est dans un jeu en 3D, votre personnage peut donc se déplacer d’avant en arrière mais aussi latéralement. On vous propose 3 coups, le coup vertical puissant, l’horizontal moyen, et le coup de pied rapide et moins dévastateur. Il y a la garde aussi bien sûr. Il y a également le coup spécial, une nouveauté, Revirement Edge accessible via r1 et qui crée un état de choc entre les combattants. Là on entre dans un mode pierre-papier-ciseau, donc tout dépendra de ce que fait votre adversaire. Et puis il y a l’attaque spéciale astreinte à une jauge idoine. Classique et dévastateur. Cette jauge permet aussi de déclencher la charge Soul qui peut désarçonner votre adversaire et vous octroyer des bonus de dégât.

Et comme vous le savez, le titre propose plein d’autres subtilités : attaques deux touches, attaques montantes, … il y a également les coups fatals : dans certaines circonstances vos attaques vont être plus dévastatrices. En tout cas, ce que j’aime dans la série Soul Calibur, c’est sa grande accessibilité. Les néophytes peuvent s’éclater et les pros vont pouvoir explorer les finesses de gameplay. Car oui le timing est primordial, les plus techniques d’entre nous sauront gérer les temps de déclenchement, sauront attendre la bonne seconde pour contre-attaquer. On prend beaucoup de plaisir à combattre notamment grâce à la fluidité de tous les mouvements. Et puis ce n’est pas une usine à gaz à combos comme certains titres.

A l’heure du bilan, on ne peut que se satisfaire du retour de Soul Calibur. Oui c’est réussi, le gameplay est fin et l’action est frénétique. Il y a plus de 20 combattants aux caractéristiques variées, des anciens disparaissent, des nouveaux apparaissent avec Géralt de The Witcher en guest notamment, quelques arènes, des armes à gogo, tout ce qu’il faut pour s’éclater. Mais, oui il y a un mais, les graphismes sont à la ramasse. C’est juste indigne de 2019. Les personnages sont réussis sur certains points mais sur d’autres c’est affreux. Et puis les arènes sont très souvent fadasses. C’est dommage quand même de louper la case excellence sur une question de graphismes. 

Testé sur PS4

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Oui c'est une réussite. Le jeu est fluide et nerveux, on s'éclate dans chacun des combats. C'est accessible et en même temps c'est assez fin pour laisser la place aux vrais techniciens. Je regrette simplement cette partition graphique indécente en 2019. Mais pour le reste, n'hésitez pas une seconde.
ON A AIMÉ !
- La fluidité
- Les nombreux modes
- La finesse du gameplay
- Les quelques nouveautés
ON A MOINS AIMÉ...
- C'est pas beau !
- Pas assez d'arènes différentes
Retour sur Soul Calibur VI : nerveux, addictif, le retour quoi !
Soul Calibur VI
Editeur : Bandai Namco
Développeur : Bandai Namco
Genre : Combats (à l'épée)
Support(s) : PC, PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1-2
Sortie France : 19/10/2018