Focus Spécial Joker
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Retour sur Starlink Battle For Atlas : à la ‘mod’ de chez nous
PC / PS4 / Switch / Xbox One
Retour sur Starlink Battle For Atlas : à la ‘mod’ de chez nous

Appréciation de MaXoE
7
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
C'est bientôt le festival MaXoE. Toute la rédaction est donc sur le pont pour faire le point sur l'année écoulée. Nous vous proposons donc des tests de jeux qui vont figurer dans la sélection du festival. Starlink est sorti sur consoles au mois d'octobre et le 30 avril dernier sur PC. Cette nouvelle licence d'Ubisoft mérite d'y jeter un oeil attentif.

Oui je sais mes jeux de mots ne sont pas toujours flamboyants. Mais ne me jetez pas la pierre, on a tous des moments de faiblesse. Et puis vous portez un jugement alors que vous ne savez même pas pourquoi j’ai fait ce calembour approximatif. Disons que le titre permet de totalement customiser votre vaisseau, donc de faire des mods sur celui-ci. Oui ok, j’ai compris, même avec l’explication ça ne passe pas ? Tant pis, j’assume et j’aurai sûrement une convoc dans le bureau de la rédac chef. 

Assez déliré, passons aux choses sérieuses. C’est quoi cette nouvelle licence ? Disons qu’on peut la classer dans la catégorie des shooters, une sorte de shoot’em up en 3D. Le jeu fait un peu penser à Starfox pour tout vous dire. Vous serez ainsi aux commandes d’un vaisseau mais à la différence de la licence de Nintendo, cela se fera dans un environnement ouvert. A vous l’exploration et les combats aux manettes de votre carlingue volante. La caractéristique principale c’est la possibilité de l’interaction entre des jouets bien concrets avec le titre, à la manière d’un Skylanders. 

Tout le monde à bord !

Les jouets en question permettent donc de bénéficier du navire dans le jeu et surtout de modifier leur armement. Achetez donc une arme en plastique pour qu’elle apparaisse dans le jeu. Cela rend le titre un peu plus concret et puis c’est rigolo. Du côté qualité, les jouets sont de belle facture, disons que c’est correct. Il ne s’agit pas de pièces de collection mais les détails sont bien là. Sachez tout de même que le jeu peut être utilisé avec ou sans les jouets vaisseaux. Pas mal ça. 

Bon passons au scénario. Vous appartenez à l’alliance Starlink, les gentils, et vous devez affronter l’ennemi, le maléfique Grax. Cette mission va vous emmener sur 7 planètes différentes, 7 terrains de jeu pour de multiples missions. Le tout est servi par de jolies cinématiques qui facilitent l’immersion. 

Au début du jeu vous choisirez un pilote et un vaisseau. Ce n’est pas un choix cosmétique car les vaisseaux ont leurs capacités propres et les pilotes ont des pouvoirs spéciaux aussi. Le panel de vaisseaux et de pilotes est suffisamment large pour contenter tout le monde. Et puis, et c’est la force du titre, vous pouvez tout customiser et les possibilités sont très vastes. Vous pouvez ainsi combiner des armes pour des effets surprenants ou ajouter des ailes porteuses d’armes supplémentaires. Il y a donc une petite composante RPG puisque vous pouvez tout personnaliser. Autre détail RPG : les armes relèvent d’un élément de base, de type glace ou feu par exemple. A vous de bien les choisir en fonction de vos ennemis. Il y a aussi votre bouclier qu’il faudra utiliser au bon moment pour renvoyer, par exemple, les tirs ennemis. 

Une fois que vous êtes sûr de votre configuration, en route pour l’aventure. Vous serez amené à remplir diverses missions, principales ou secondaires. Celles-ci manquent un peu d’originalité, ici vous devez éliminer des ennemis, là récolter divers objets, là aller chercher une information. Mais le plaisir est bien là et ceci pour plusieurs raisons. La première c’est l’excellence de la maniabilité. Le vaisseau répond au doigt et à l’oeil et les touches sont bien pensées ce qui rend chaque affrontement particulièrement jouissif. On vire sans problème, on effectue des tonneaux, on freine comme des malades, bref, c’est top. Si les missions sont principalement à la surface des planètes, il y a aussi des affrontements dans l’espace, ils donnent lieu à des dogfights particulièrement plaisants. 

La deuxième raison, c’est la fluidité du jeu à tout moment de l’action. Je l’ai testé sur Switch et le titre ne souffre pas de ralentissement notable alors que les effets visuels ne manquent pas à l’appel. Enfin, l’univers visité ne manque pas de charme. Chaque planète a son caractère, livrant des décors différents et des boss coriaces, sources du plaisir du gamer. 

C’est beau

Graphiquement, Ubisoft a opté pour un aspect cartoon et c’est plutôt réussi. Et puis cela colle à la cible du titre : les jeunes joueurs. Pour autant, ne croyez pas que le titre soit facile, loin de là. Mais revenons sur l’aspect visuel, au-delà des textures et autres modélisations, ce qui fait plaisir ce sont les effets constants lors de l’utilisation des armes. Ca part dans tous les sens, c’est beau, vraiment. La bande-son passe un peu inaperçue par contre mais ce n’est qu’un détail ici.

On pourrait encore vous en parler longuement en abordant, par exemple, l’aspect récolte d’informations. Vous pouvez ainsi scanner les créatures trouvées sur les planètes pour alimenter votre base de données.  Les fans d’exploration apprécieront. Autre détail, on peut aussi customiser le vaisseau amiral, sympa. Bref, du plaisir simple et efficace. A noter qu’Ubisoft vient d’annoncer qu’il arrêtait la production de nouveaux jouets donc dépêchez-vous d’aller les acheter en magasin. Enfin, si vous possédez la version Switch, vous pouvez bénéficier des personnages et vaisseaux de Starfox, c’est pas magique ça ? 

Testé sur Switch

Appréciation de MaXoE
7
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Oui le titre n'est pas vraiment une révolution vidéoludique, il reprend quelques recettes connues mais il le fait bien. Les combats deviennent très rapidement techniques, vous obligeant à faire preuve de dextérité. Le monde qui vous est offert est très plaisant et le système de jouet est sympa. Le plaisir est donc bien là grâce notamment à l'univers très bien construit et aux boss redoutables que vous rencontrerez ! Si vous aimez les shoot'em up en 3D, montez dans le vaisseau !
ON A AIMÉ !
- L'univers est sympathiques
- Des mondes ouverts
- Des mises à jour régulières
- La maniabilité
- Les Boss
- Les jouets
ON A MOINS AIMÉ...
- Plus de nouveaux jouets physiques
- Les missions parfois trop classiques
- Pas de révolution de gameplay
Retour sur Starlink Battle For Atlas : à la ‘mod’ de chez nous
Starlink Battle For Atlas
Editeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft Toronto
Genre : Shooter, action
Support(s) : PC, PS4, Switch, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 16/10/2018