MaXoE > GAMES > Tests > PC > Zombie Army 4 Dead War : tout en finesse

Zombie Army 4 Dead War : tout en finesse

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Déjà le 4ème opus de la série Zombie Army. Vous ne connaissez pas ? C'est basé sur la série Sniper Elite, on y retrouve le même gameplay mais dans un contexte particulier : celui de zombies nazis. Oui oui vous avez bien lu. Mais alors que Sniper Elite joue plutôt la carte de la discrétion, ici on est dans le massacre de masse.

Le pitch de départ est basé sur une uchronie. Hitler, voyant les forces de ses armées s’affaiblir, décide de réveiller les morts pour qu’ils déferlent sur les alliés. Et même après la mort du Führer, les hordes assoiffées de sang continuent de sévir. Il y a deux modes dans le jeu : la campagne et la horde. Le premier vous permet de vivre le scénario proposé seul ou en co-op jusqu’à 4 en ligne. Le deuxième propose de la défense de zone jouable elle aussi à 4 en ligne. Mais revenons justement sur la campagne. Nous allons passer sur le scénario, il n’y en a pas vraiment, non ici tout est prétexte à l’élimination de zombies. 

Un gameplay qui ne fait pas dans le détail

Les missions vous permettent de visiter différentes contrées et dans notre cas, nous allons faire un petit tour du côté de l’Italie. Il faut bien dire que voir Venise dans ce monde dévasté et irréel est un sacré plaisir. Côté gameplay, on est sur du TPS directement inspiré de Sniper Elite. Oui le tir de loin sera très utile et on retrouve les Killcam chères à la licence mais les aspects infiltration disparaissent presque totalement. Non ici on fait dans le brutal. Quand vous arrivez dans un niveau, vous ne tardez pas à voir les morts se relever pour se jeter sur vous. La tactique est alors toujours la même, d’abord tirer de loin avec son sniper et ensuite passer sur des armes plus propices à la proximité : mitrailleuses et autres fusils à pompe feront l’affaire. 

Puisqu’on est sur l’armement, citons aussi les pistolets divers, les grenades incendiaires, explosives, électriques mais aussi les mines en tout genre. Ainsi, même si le gameplay est un rien bourrin, vous devrez tout de même essayer de construire vos assauts pour éviter le trépas. Il faut bien surveiller ses arrières, poser des mines aux endroits adéquats et s’assurer de disposer d’assez de cartouches. Car oui celles-ci peuvent se faire rares. 

J’ai pris mon pied à chaque niveau. La tension est palpable à chaque instant et le système de score et de combos sont de justes récompenses pour vos efforts. Le score est aussi un encouragement au replay, vous aurez envie de faire mieux. Oui on est dans une démarche pure arcade. Et puis ils arrivent à varier les plaisirs, parfois on fuit, parfois on défend une zone, parfois on doit activer des choses … Le level design est habile car il vous offre l’opportunité de fuir quand il le faut mais il ouvre aussi l’espace ce qui a tendance à permettre aux morts-vivants de vous surprendre par derrière. 

Le mode Horde est bien sympa aussi, survivez le plus longtemps possible aux différentes vagues d’ennemis sur des cartes qui évoluent en fonction du temps. 

 

Des bestioles qui ne font pas rire

Le bestiaire est complet. On a le zombie de base mais aussi les boss intermédiaires (comme cette cochonnerie de porteur de lance-flamme) et puis les Boss de fin de niveau. Il y a ceux qui se déplacent vite et les autres, plus lents, qui vous surprennent tout de même parfois. En bref, ils sont variés et nombreux. 

Heureusement, pour survivre, vous avez quelques atouts en poche. Votre personnage peut accumuler de l’XP et en profiter pour améliorer ses attributs. Vous pouvez aussi bricoler vos armes sur les établis dédiés à cette tâche. On a aussi des pouvoirs spéciaux, assignés aux armes ou aux combattants. Je peux citer, par exemple, ce système de ralenti bien utile quand la meute devient trop pressante. 

Graphiquement, c’est pas mal sans être impressionnant. Signalons tout de même la direction artistique qui nous propose des décors somptueux. Côté son, c’est un des atouts du jeu, les bruitages sont convaincants et les musiques sont top, notamment dans les moments de stress. 

Testé sur Xbox One

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Moi je me suis éclaté. Vraiment. C'est fun, c'est direct, c'est brutal. On ne se prend pas la tête, on est juste devant un gameplay instinctif. Cela ressemble vraiment à un jeu d'arcade par ses aspects de score notamment. Pour autant, le titre demande a élaborer quelques stratégies pour s'en sortir et c'est plaisant. Et puis, il y a un côté série B totalement assumé, et ça, j'adore. En bref, à utiliser à chaque fois que vous avez envie de vous défouler.
ON A AIMÉ !
- Un gameplay arcade jouissif
- La chasse au score
- L'ambiance globale
- La co-op
- De l'action décomplexée
ON A MOINS AIMÉ...
- Pas très original tout de même
- Faut aimer les zombies nazis
Zombie Army 4 Dead War : tout en finesse
Zombie Army 4 : Dead War
Editeur : Rebellion
Développeur : Rebellion
Genre : TPS
Support(s) : PC, PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1-4
Sortie France : 04/02/2020

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...