MaXoE > GAMES > Tests > Switch > Splatoon 2 : le plaisir dans la continuité
Switch
Splatoon 2 : le plaisir dans la continuité
Les calamars sont de retour

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Nintendo a des licences solides, on le sait. Mario, Zelda, Metroid, autant de séries emblématiques qui font le succès des jeux de la firme japonaise. Et il y a une nouvelle licence qui n'en est qu'à son deuxième opus, c'est Splatoon. Un truc improbable où des êtres mi-humains mi-calamars (si, si) se battent à coups d'encre. La recette est-elle toujours aussi délicieuse sur Switch ?

Seul …

Petit rappel si vous n’avez pas lu notre test : vous dirigez un personnage qui tire de l’encre avec diverses armes et peut nager, sous forme de calamar, dans cette même encre quand elle recouvre le sol. Voilà vous savez tout. 

Premiers pas, on se dirige naturellement vers le mode campagne. On retrouve toujours le même principe : des niveaux divers et variés qu’il faut parcourir du début à la fin, en récoltant des boules oranges qui vous servent de monnaie pour acheter de nouveaux équipements. Petite nouveauté, on nous propose de dégotter quelques objets cachés, cela met un peu de sel dans ce joli plat. Les mécanismes ont aussi un peu évolué. On trouve de tout et de n’importe quoi dans ce monde : des matelas à rebond, des tapis accélérateurs, des espèces de navettes géantes ennemies, …

Les différentes armes et équipements sont de la partie, comme toujours. D’ailleurs tous les collectionner peut aussi motiver les plus acharnés d’entre nous. On ne va pas tout vous révéler mais voici quelques nouveautés du côté des armes. Le double encreur est redoutable à courte distance avec sa cadence et sa couverture infernales. On peut citer aussi le para-encre qui peut se transformer en parapluie pour vous protéger. Ces armes sont accompagnées aussi de nouveaux coups spéciaux. On a particulièrement apprécié le choc chromatique qui crée une déflagration au sol mais aussi le multi-missile avec sa visée automatique. 

Vraiment il y a beaucoup d’armes mais aussi beaucoup de nouveaux équipements entre chaussures, tee-shirts et autres chapeaux. Vous en aurez pour votre argent. 

… Mais surtout à plusieurs 

On reprend donc les combats à 4 contre 4 sur des maps de taille moyenne. Les affrontements sont toujours aussi nerveux, aussi jouissifs. Pour mémoire, il s’agit de s’affronter à coups d’encre au travers de différents modes. Trois étaient déjà présents dans le 1 : conquête de territoire, capture de zones et contrôle de la tour. Un nouveau mode nous propose de récupérer une arme très puissante qu’il faut emmener dans le camp adverse. Inutile de vous dire que quand vous portez l’arme en question vous devenez la cible à abattre. Sympa ce nouveau mode mais on préfère la capture de zones.

Comme d’habitude, le fait de pouvoir se transformer en calamar apporte de la vitesse et c’est bien là le talent de Splatoon. Les maps sont intelligemment construites pour favoriser le fun. Ne croyez pas, cela dit, que c’est un titre facile, dans les niveaux supérieurs, il devient très technique. On enchaîne les parties sans compter, et finalement peu importe le mode, on aime simplement s’affronter dans cet univers. En fonction de votre niveau, vous pourrez jouer en matchs pro, pour corser un peu l’affaire. Les matchs de ligue vous proposent, eux, de créer votre équipe de potes avant de monter en ligne. 

A propos des cartes, on retrouve certaines de l’épisode 1 mais aussi de toutes nouvelles qui viennent bousculer vos habitudes. Nous on aime beaucoup la map Manta Maria, ajoutée depuis la sortie du soft. 

Comme grosse nouveauté, il y a le mode Salmon Rush. En gros l’assaut des saumons. Oui ils doivent ingérer des trucs sympas pour avoir ces idées là chez Nintendo. Surtout quand on voit que les bestioles qui vous attaquent ont des poêles à frire pour vous frapper. Si si ! Le but du jeu ? C’est survivre à 3 vagues successives de créatures marines et surtout récolter des oeufs dorés à mettre au chaud dans votre panier de pêcheur. Ces oeufs apparaissent lorsque vous abattez les mini-boss qui accompagnent les saumons. Evidemment à chaque vague les bestioles sont de plus en plus nombreuses et même le terrain (un port de pêche) se retrouve parfois rétréci du fait de la marée montante. A chaque assaut on vous impose une arme différente, ce qui donne du sel à l’ensemble. Si vous mourez, vous devenez une bouée et les autres peuvent vous sauver en vous arrosant d’encre. Il est aussi possible d’appeler les collègues via la croix directionnelle. On s’amuse beaucoup, vraiment. Les bestioles sont coriaces et la coopération est de mise. Décidément, comme annoncé, Nintendo confirme sa politique multi avec sa Switch. Ce Splatoon le montre assurément. Et là où cela ressemble furieusement à du e-sport, c’est que ce mode est uniquement disponible certains jours, big N crée donc des événements en ligne. 

A noter que le mode 1 contre 1 disparaît mais il est désormais possible de jouer jusqu’à 8 joueurs en mode local avec 8 consoles. Bonne idée ça.

Graphiquement c’est le jour et la nuit. Cela n’a rien à voir avec la version Wii U. Les textures d’encre sont magnifiques et surtout les niveaux regorgent de détails. Comme nous retrouvons les niveaux aussi de la version 1, on peut vraiment faire le comparatif. Ce qui est très appréciable, c’est le fait que cela soit fluide en toutes circonstances. Rien ne vient gâcher le plaisir des joutes. 

Alors oui on pourrait lui reprocher le manque de nouveautés. Mais les ténors du multi jouent depuis des années sur la même recette, sans forcément en apporter des nouveautés. Certes, la différence c’est que les League Of Legends et autres Starcraft ne vous font pas forcément remettre la main au porte-monnaie.  Ici il s’agit d’un bien d’un nouvel opus vendu au prix fort mais si Nintendo adopte la même politique de mises à jour gratuites comme pour le premier opus, nous leur pardonnerons ce petit écart. Et puis s’il faut posséder une version, c’est bien celle-là, le jeu mérite donc bien son 9/10, surtout pour les newbies de la licence.

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Même si la campagne a parfois du mal à nous accrocher, elle ne manque pas de petites nouveautés rigolotes. Mais ce qui fait l'essence du jeu c'est le multi, indéniablement. Cela fonctionne toujours aussi bien, les parties sont enivrantes et les nouveaux modes et nouvelles cartes vont vous dépayser un peu. La réalisation est sans faille comme d'habitude. En bref, une suite qui pourrait faire grogner par son manque de nouveautés mais, nous on y voit surtout un très beau moyen de s'amuser. En tout cas, si vous n'avez jamais joué à Splatoon, vous adorerez ! Et puis, comme d'habitude, on nous promet de nombreuses et régulières mises à jour.
ON A AIMÉ !
- Le mode Salmon Rush
- C'est beau
- Toujours aussi jouissif en ligne
- Les nouvelles armes
- Le chat vocal
- Digne de l'e-sport
ON A MOINS AIMÉ...
- Une suite sans grande révolution
- Une campagne qui manque de peps parfois
Splatoon 2 : le plaisir dans la continuité
Splatoon 2
Editeur : Nintendo
Développeur : Nintendo
Genre : Shooter
Support(s) : Switch
Nombre de Joueur(s) : 1-8
Sortie France : 21/07/2017