Après une très belle 6ème édition du MaXoE Festival au mois de juin dernier, le MaXoE Festival – La Suite revient comme prévu à la rentrée de septembre et nous vous proposons de participer à ce premier concours ! A partir d’aujourd’hui et jusqu’à demain dimanche 22 septembre minuit, nous vous proposons de gagner 1 lot comprenant 3 jeux : Life is Strange : Before the Storm – Édition Limitée (PC) + Just Cause 4 (Xbox One) + Shadow of the Tomb Raider ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Crysis 3 : c’est beau, et en plus… c’est beau. C’est tout.
PC / PS3 / Xbox360
Crysis 3 : c’est beau, et en plus… c’est beau. C’est tout.

Appréciation de MaXoE
4
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Ah, Crysis... Chaque itération de cette licence s'est fixé pour objectif de mettre à genoux les configurations les plus brutales et les joueurs devaient disposer de Rolls Royce pour faire tourner les bêtes au mieux. Cet épisode-là, annoncé à grands renforts de vidéos superbes, s'annonçait comme le digne héritier de ses prédécesseurs, autrement dit une série de bons FPS survitaminés visuellement. Mais une belle coquille creuse ne met pas en appétit.

 

Évacuons rapidement le scénario : Prophet est de retour pour empêcher le CELL de diriger le monde. Voilà. On va faire bref : le scénario est nul, pesant, mal raconté, et on ne se sent jamais, mais alors jamais impliqué dans une histoire de toutes façons bien trop courte. Il ne faudrait pas, d’ailleurs, qu’à force de vouloir faire des jeux cinématographiques, les développeurs fassent des jeux de la durée d’un film, mais nous y reviendrons.

Bon, vous me direz, le scénario, dans un jeu de ce genre… et vous avez raison. Prophet est là pour nettoyer, et il le fait très bien. Trop bien. Certes, les ennemis sont robustes. Seulement, le Prophet, il a un peu un camouflage optique beaucoup trop puissant qui permet de ratisser les ennemis à la pelle, quand bien même ceux-ci encaissent correctement les balles. Le jeu, en tous cas à la souris, est d’une facilité déconcertante, même dans les modes de jeu les plus robustes, et on peut supposer qu’il en va de même sur consoles, même si la manette est toujours moins adaptée aux FPS… Si au moins l’arsenal était sympa… Mais tout cela est bien terne, peu inventif malgré la possibilité de customiser ses armes, et surtout, il y a l’arc. Avec cette arme, le jeu est finie : il est beaucoup, mais alors BEAUCOUP trop puissant, et surtout il ne rompt pas le camouflage. Fermez le ban.

Et puis à l’heure où le FPS solo essaie quand même des pistes un peu alternatives, le fabuleux Far Cry 3 en tête, servir un FPS à l’ancienne qui ne se renouvelle jamais, et bien c’est tout simplement d’un ennui mortel. On peut même dire que vers la fin du jeu, il devient d’un ennui absolument mortel, ceci d’autant plus qu’avec un avatar aussi puissant, on a l’impression d’être revenu devant Duck Hunt, en plus facile.

Pour couronner le tout, l’IA est d’une bêtise affligeante (comme souvent dans les Crysis)…

Enfin, parlons en quelques mots du multi. Quelques mots suffiront. D’abord, parce qu’étant donné le niveau du jeu, il risque d’être assez désert, notamment sur consoles où l’absence de lobby correct va sans doute le handicaper. Ensuite parce que sorti d’un mode Hunt dans lequel des chasseurs invisibles affrontent des proies dans un remake de Predator, amusant mais pas transcendant, on a un multi ordinaire qui ne donnera pas une seconde vie au jeu. Un comble pour un FPS, alors que des jeux comme Mass Effect ont réussi à produire un multi fascinant… Sans compter que les bonus offerts aux joueurs de haut niveau sont totalement exagérés, rendant par là l’écart à peu près impossible à combler.

Il nous reste donc le côté technique. Et diantre, c’est beau. C’est beau, mais c’est vain. Ne soyons pas exagérément mauvaise langue : techniquement, c’est véritablement sublime, en tous cas sur PC. Pourtant, quelques soucis demeurent : d’abord, certaines textures sont immondes. Ensuite, parfois, et même sur une très grosse bécane, on arrive à saturation et le jeu affiche de légers ralentissements. Enfin, on nous a rapporté un aliasing assez copieux sur consoles.

Mais plus problématique, il y a le cadre. Le jeu se déroule dans un New-York envahie par une nature luxuriante. Belle idée sur le papier, mais pour laquelle un tout petit détail a été oublié : ce serait bien qu’on nous rappelle de temps en temps qu’on joue à New-York. Or, la plupart du temps, les décors sont tellement détruits, tellement différents, que l’on pourrait interchanger n’importe quelle grande capitale du monde.

C’est dommage. A trop vouloir faire une démo technique, les développeurs ont oublié une donnée importante : s’amuser. Et nous vous avons gardé le meilleur pour la fin : trois heures. Votre « calvaire » en solo ne sera pas long, puisqu’il faut à peine trois heures pour boucler la campagne. Trois heures de footing à faire du pigeon d’argile avec des benêts.

 

Testé sur PC.

 

Appréciation de MaXoE
4
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Alors, si vous voulez un FPS beau, créatif, amusant et original, il existe. Mais il s'appelle Cry. Far Cry 3.
ON A AIMÉ !
- C'est beau
- Le mode Hunt, en multi
- C'est beau
- Et même, parfois, c'est très beau
ON A MOINS AIMÉ...
- Insipide
- Trop court
- Un héros aussi surpuissant, ça rappelle les cheats codes dans les FPS des années 90
- Quelques soucis techniques quand même
- On s'ennuie
Crysis 3
Editeur : Electronic Arts
Développeur : Crytek
Genre : FPS
Support(s) : PC, PS3, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1-16
Sortie France : 21/02/2013