J-1MaXoE Festival 2019J-1
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Injustice, Les Dieux sont Parmi Nous : même pas peur du Joker
PC / PS3 / Wii U / Xbox360
Injustice, Les Dieux sont Parmi Nous : même pas peur du Joker

Appréciation de MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Ca fait un moment qu'on l'attendait celui-là. Le jeu de baston ultime pour les fans de l'univers DC. Ben voilà, il est entre nos mains et elles se sont couvertes d'ampoules depuis...

 

Un casting de rêve

Alors entrons tout de suite dans le vif du sujet. On nous met 24 combattants à disposition. 12 du côté du bien, 12 du côté du mal. Chez les gentils : Batman, Wonder Woman, Superman, Flash, Green Arrow, Cyborg, Green Lantern, Hawk Girl, NightWing, Raven, Shazam et Aquaman. Chez les méchants : le Joker, Arès, Bane, Black Adam, Lex Luthor, Harley Quinn, Killer Frost, CatWoman, DeathStroke, DoomsDay,  Sinestro et Solomon Grundy. 

Vous pouvez le voir, l’essentiel des persos DC est bien présent. Cela aurait été rigolo de mettre un ou deux Minutemen mais je chipote un peu là. 

Du côté des arènes, on a aussi le droit à une pléthore de lieux : la Batcave, le domaine des dieux, Arkham, j’en passe et des meilleurs. Bon tout cela c’est de l’habillage, passons à la baston ! 

Un gameplay classique …

Très simplement on retrouve les 3 niveaux de coups : faible, moyen et fort. Quand ceux-ci sont combinés avec une direction de pad, cela déclenche des mouvements un peu différents. La recette est connue, cela permet d’avoir l’impression d’une grande variété de mouvements. Votre perso peut sauter et se protéger, tout va bien. Il y a un paquet de combos, évidemment. Une fois encore, cela se fait plutôt simplement, même les newbies peuvent créer des mouvements intéressants au bout de quelques minutes de jeu. 

Les coups spéciaux sont de la partie aussi. Quel que soit le personnage on retrouve à peu près les mêmes grandes classes de manipulations. Les fans de Street Fighter ne seront pas dépaysés puisqu’il s’agit souvent d’opérer un quart de cercle avec le pad et d’enchaîner avec une pression sur un bouton. Evidemment, il y en a d’autres un peu plus compliquées mais on s’en sort déjà pas mal avec ça. 

Et puis, il y a les chopes, les dash, les contre, les brise-garde, … Tout l’attirail d’un jeu de combat digne de ce nom. Manette en main, les sensations sont excellentes. Les coups s’enchaînent sans coup férir et ça va vite, plutôt vite. Et puis quelques petites fonctionnalités viennent un peu agrémenter votre plaisir. 

 

Vous possédez une barre de super qui se remplit au fur et à mesure où vous exécutez des coups spéciaux mais aussi quand vous subissez ceux de votre adversaire. Vous avez alors 3 manières de dépenser cette énergie. Par petites doses, vous pouvez donner un peu plus d’impact à chaque coup spécial, il suffit pour cela d’appuyer sur la gâchette à la fin de votre manipulation. Efficace, cette manip plaira aux plus fins des joueurs. 

Plus bourrin, vous pouvez déclencher la super méga attaque. Celle-ci donne lieu à une cinématique propre à chaque perso et ça déchire tout ! Mais attention, il faut être à portée de votre adversaire et celui-ci peut, par une garde astucieuse, avorter ce moment de plaisir. Et là c’est le drame, toute la jauge dépensée pour rien. 

Enfin, il y a la technique du brise-choc. Quand la deuxième barre de santé est révélée, il permet de récupérer un peu de santé ou d’infliger plus de dégâts. Comment ça marche ? Quand vous déclenchez cette attaque, chacun des protagonistes va miser une partie de sa jauge super. Celui qui gagne est celui qui mise le plus et plus il mise plus sa santé sera régénérée s’il est défenseur ou plus les dégâts seront conséquents sur l’adversaire s’il est attaquant. Attention, au moment de la mise, la jauge de votre ennemi est cachée, il faut donc avoir bonne mémoire pour savoir ce qui lui restait et ne pas tout miser pour vous retrouver avec une jauge super à plat pour la suite du combat. Sympathique, ce mécanisme apporte un beau petit plus aux combats. 

Autre fonctionnalité intéressante : les décors destructibles. A certains endroits de la scène, vous pouvez déclencher des événements pour bastonner votre adversaire. C’est assez sympa et surtout cela surprend toujours un peu en plein combat. Cela crée un bazar foutraque qui plaira aux fans d’arcade et un peu moins aux puristes des jeux de combat.  

Il y a d’autres petits détails qui permettent parfois de renverser la vapeur. 

 

Et les personnages alors ? 

Oui, comme on pouvait s’en rendre compte sur la démo, le déséquilibre est de mise mais on s’en fiche. Ce déséquilibre est un bon outil pour augmenter le challenge et pour rééquilibrer les forces en ligne entre des joueurs de niveaux différents. Le déséquilibre était de mise sur SF II et cela ne nous a jamais empêché de nous amuser. Voilà la mise au point est faite. 

Pour le reste, les persos ont leurs propres attaques et leurs propres caractéristiques. Batman est redoutable de puissance au corps à corps et il peut compter aussi sur son grappin pour les attaques distantes. Plutôt équilibré.  Superman est une bête de force, il représente bien ce qu’on peut lire de lui dans les comics. Le Joker est rapide, très rapide, mais cela se paie par une puissance en berne. Bon on ne va pas tout vous énumérer surtout que le plaisir est dans la découverte mais chacun trouvera chaussure à son pied.

A la mode de chez nous

Il y a, bien entendu, pléthore de modes de jeux. Le mode campagne vous propose une histoire d’univers parallèles avec d’un côté un Superman qui a sombré du côté obscur et de l’autre le vrai gentil. C’est astucieux car ce système permet de justifier des combats entre 2 sosies ! En tout cas, ce mode est idéal pour se faire la main et l’histoire se laisse conter. 

En sus du mode campagne dont nous venons de vous parler, vous pouvez largement vous amuser en solo. Le mode Arcade, plutôt classique dans ce type de jeu, se paie le luxe de se décliner en sous-modes. En normal, vous aurez des adversaires tirés au hasard mais vous pouvez choisir aussi de n’affronter que des héros ou que des vilains. Mieux encore, en empoisonné, votre barre d’énergie diminuera progressivement pendant le combat alors qu’en survivant, votre énergie reviendra en fonction de vos performances : temps, coups spéciaux, … Autant vous dire qu’il y a un paquet d’heures de jeu qui vous attendent. 

Dans Star Labs, on nous propose un certain nombre de défis plutôt rigolo comme protéger un citoyen innocent, ne pas se faire toucher une seule fois, répondre à des QTE, réussir en temps limité, j’en passe et des meilleurs. 

Du côté du multi, il existe le mode versus en local et les combats en ligne, évidemment. Vous pouvez vous cogner un ami ou un adversaire inconnu selon votre niveau. Il existe aussi des salons vous permettant de défier qui vous voulez et même de participer à une compétition de roi de la colline. En gros, on fait la queue pour battre le meilleur de tous. 

 

En bref, voilà un jeu de combat tout ce qu’il y a de plus jouissif. Les heures de jeu s’annoncent très nombreuses. Il n’apporte pas vraiment grand chose au genre mais il permet au moins de s’éclater avec les personnages DC. En tout cas, c’est maniable, c’est spectaculaire (surtout avec les décors destructibles) et donc c’est jouissif. C’est moins technique qu’un BlazBlue, vous voilà prévenus ! 

 

Appréciation de MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Bon ben voilà, le jeu est bien là où on l'attendait. Les aficionados de l'univers DC seront aux anges. Quel plaisir d'incarner tous ces héros dans un titre qui permet de se défouler rapidement. Les enchaînements, les combos et les décors destructibles sont autant de sources de plaisir. Laissez-vous tenter et surtout choisissez-bien : Batman ou Joker ?
ON A AIMÉ !
- 24 personnages hauts en couleur
- Les décors destructibles
- Le monde DC fidèlement reproduit
- Les enchaînements
- Le côté spectaculaire
ON A MOINS AIMÉ...
- Un peu arcade pour les puristes de la baston 2D
- Un peu bourrin tout de même
Injustice, Les Dieux Sont Parmi Nous
Editeur : Warner Bros Games
Développeur : NetherRealm Studios
Genre : Combat
Support(s) : PC, PS3, Wii U, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1-2
Sortie France : 18/04/2013