MaXoE > GAMES > Tests > PC > Ride to hell : Retribution – Pourquoi ?

Ride to hell : Retribution – Pourquoi ?

NOTE DE MaXoE
1
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Je posais la question dès l'introduction de ce test : pourquoi ? Pourquoi de tels jeux nous arrivent-ils alors que l'été est là, que les vacances approchent, que l'on aspire à la joie et à la gaieté, pourquoi doit-on tester des choses de ce genre ? Pour ne pas vous accabler exagérément, vous non plus, MaXoE Productions présente : le test express.

Vous êtes Jake Conway, et vous êtes un biker. Un viril, un dur, un tatoué. Chic, se dit alors l’amateur de bonnes séries, un jeu dans un univers à la Sons of Anarchy, ça va sentir le cambouis, le Full Throttle, le Steppenwolf ou le GTA IV dans son sublime add-on.

Perdu. Car les développeurs de cette chose ont sans doute aperçu d’un oeil distrait ces glorieux modèles, mais d’un oeil seulement, occupés qu’ils étaient à relire l’anthologie de ce qu’il ne faut pas faire dans un jeu.

Bref, notre Jake a perdu un proche, et il décide de dessouder la bande coupable. Oui, comme dans Final Fight. ou dans n’importe quel beat’em all, y compris Double Dragon.

ride-to-hell-retribution

Sauf que nous sommes en 2013, et qu’attention, les développeurs ont bien saisi le concept : il faut attirer le nerd, disons ce qu’ils pensent être le nerd. Les bikers sont donc des gros abrutis bourrins et alcooliques, qui vivent dans un monde où n’importe quelle nana se fait trousser sur le guidon de la Harley. Jouez au jeu si vous pensez que j’exagère. Et le cliché éculé et risible ne s’arrêtera hélas pas là. Car c’est bien connu, pour vendre un jeu, il faut une jeune fille habillée qui se fait secouer. La grande classe.

Le jeu en lui-même se décompose en exactement trois catégories:

– les combats à mains nues, pitoyables de médiocrité

– les courses-poursuites, infectes, avec de mauvais QTE (moi qui adore ça !), une impression de se trainer et des ennemis qui poppent littéralement devant vous

– et enfin le meilleur pour la fin, les séquences à mains armées, absolument lamentables, dans lesquelles le headshot devient une vocation.

NOTE MaXoE
1
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

C'est nul, c'est pénible, c'est un mauvais jeu d'un autre temps dans lequel il aurait de toutes façons été mauvais, mais il y a plus grave. On peut pardonner à un jeu, comme à un film, d'être mauvais. Il peut être sympathique, amusant à ses dépens, ou que sais-je. Tout le monde a en tête un nanar ou un jeu pas terrible dans lequel il se replonge avec délice. Mais avec son côté racoleur et ses clichés gluants, Ride to Hell n'entre même pas dans cette catégorie. Dans la plus pure tradition professorale, il aura donc la note minimum, pour avoir "utilisé de l'encre".
ON A AIMÉ !
- Ça aurait pu être drôle
ON A MOINS AIMÉ...
- Les joueurs sont des idiots
- Les bikers sont des déchets
- IA
- QTE
- Technique moisie
- Gameplay à l'avenant
Ride to Hell - Retribution
Editeur : Deep Silver
Développeur : Eutechnyx
Genre : Action, course
Support(s) : PC, PS3, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 28/06/2013

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...