MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > MaXoE Festival : La Sélection Musique

MaXoE Festival : La Sélection Musique
Cette fois les dés sont jetés !

Et voici notre sélection Musique. Nous vous proposons quatre catégories. Vous pourrez ainsi déterminer votre préféré dans chacune d’entre elles. Bon il est toujours difficile de classer la musique, nous avons fait de notre mieux en essayant de pas trop imposer de frontières strictes. 

MaXoE Festival Musique

Vous aviez déjà eu un avant-goût avec nos pré-sélections mais voici notre choix final ! Cliquez sur  les titres pour lire notre chronique complète. 

Pop/Rock 

Deep_Purple_To_The_Rising-jaq Voilà du rock saignant, celui des deux albums live de Deep Purple sortis fin août. Dégustez From The Setting Sun et To The Rising Sun. Voilà ce qu’on en pense : « ils se permettent de belles variations et des constructions alambiquées (impossible à mettre en place pour le commun des mortels). Et puis qu’est-ce que ça groove. Le tout s’appuie sur une réalisation sans failles mettant à l’honneur chacun des instruments ». Hipsta-jaqLe Rock qui suit est teinté d’un rien d’électro et c’est Hipsta qui le signe. Leur EP s’appelle Kill My HipstaVoilà ce qu’on en pense : « Ce rock flirte avec la funk, avec l’électro et qu’est-ce qu’il le fait bien ! Ce mélange est vraiment intéressant. Les instruments sont mariés avec une belle habileté. La basse est profonde, la batterie est puissante et les distos vont bon train ».

 CandyPlanA-jaqOn vous conseille l’album Plan A de Graham Candy. Sa voix haut perchée rend cet album très particulier : « un album qui groove, un album qui marque, un album qui surprend. La voix de Graham peut ne pas plaire à tout le monde mais, en tout cas, elle ne peut laisser indifférent. A écouter, de toute urgence ». Parlons d’un retour. Celui de Cock Robin. Un album, Chinese Driver, mûr, plus épuré, plusCockRobinChineDriver-jaq intimiste : « on est très loin d’une pop facile, aux accords prévisibles, aux constructions convenues. L’artiste prend des risques et on aime ça. J’en veux pour preuve Childhood Crush qui va puiser dans une inspiration électro. ». 

EPSYLON-jaqParlons aussi d’Epsylon et de leur album Ouvrage du Coeur« le rock comme on l’aime. Direct, sans concessions, sans artifices, simplement des choses rugueuses jouées sur des guitares acérées ». Plein plein d’énergie !  Vous pouvez jeter une oreille également sur l’album I Don’t Trust You des No MoneyNoMoneyKids-jaq Kids. « Saignant. Saignant et goûteux. Du rock sans concessions, voilà ce que nous proposent les No Money Kids » ou encore « un riff ravageur, entre blues et rock et un groupe qui envoie juste derrière. Qu’est-ce que ça fait du bien ».

 LukePornographie-jaqDans le genre saignant, il y a aussi Luke qui revient fort avec son nouvel album Pornographie : « cet album est un petit bijou du rock français. Les guitares sont fantastiques, les solos sont hargneux et la voix porte un message sacrément bien foutu. Que dire d’autre ?  » . Toujours dans le rock, on a beaucoupMatmatah-jaq aimé le coffret spécial sur Matmatah. Cela s’appelle Antaology et cela regroupe des titres connus et des inédits. Ca fait toujours du bien de les écouter : « Ce rock est bon, qu’est-ce qu’il est bon. Les deux CD nous permettent de bien mesurer l’ampleur de leur talent et leurs particularités. ». 

The-Fratellis-Eyes-Wide-Tongue-jaqOn vous conseille vivement aussi The Fratellis et leur album Eyes Wide Tongue TiedNous avons adoré leur travail, leur rock a quelque chose de terriblement sensuel : « un album tout en maturité avec des morceaux qui surprennent. Ce rock est original et efficace, la signature du groupe est là ! ». 

 

Chanson/Folk

Guillo-Soulage-jaqGuillo nous offre son deuxième album appelé Soulage. On retrouve la douceur de l’artiste et son habileté dans les textes : « quelle finesse dans l’écriture ! On retrouve Guillo avec un plaisir incroyable. Comme l’on retrouve un conteur, celui qui a notre attention, toutes nos oreilles ! ». mila-auguste-guerre-au-coeur-jaqMila Auguste nous propose un EP éponyme. Elle nous y livre des compositions originales et très puissantes : « on y ressent des ambiances plurielles, celles-ci se nourrissent d’électro, de rythmes africains, d’arrangements tout en puissance. Oui ces arrangements mettent le paquet, on sent la volonté de bousculer un peu, de briser les conventions ». 

TheArtOfEscapeHeinCooper-jaqHein Cooper nous livre une folk ciselée terriblement inspirée sur son album The Art Of Escape. Voilà ce qu’on en pense : « un album très réussi, vraiment surprenant, l’artiste y trouve une jolie alchimie entre moments apaisés et choses plus énervées. On aime ! ». Le très bel album de Benoît Dorémus s’appelle En Tachycardie : « on retrouve la belle plume de l’artiste. Attention, ici jeDoremus-Tachycardie-jaq ne parle pas de ces phrases pompeuses polluées par des artifices de langage. Non, le propos est habile, simple et tellement bien orchestré. Simplement des mots qui s’enchaînent sans heurts, juste des messages jetés avec élégance au milieu des notes. « .

 Laurent Lamarca nous a proposé un EP tout en Borderlune-jaqdélicatesse. Borderlune est un petit bijou très agréable à écouter : « Une approche acoustique fine, une guitare aux pickings aériens. Le chanteur a un rien de fragilité dans la voix, ce qui fait fait transparaître une belle émotion. ». Nous avons sélectionné les Great Lake Swimmers, avec leur album A Forest Of Arms. Leur FolkGreatLakeSwimmersAForestOfArms-jaq est douce à souhait et leur sens de la mélodie n’est pas à remettre en doute : « Cette musique nous caresse les sens tout en douceur. A écouter le soir, devant un beau feu de cheminée ».

Dans cette même catégorie, nous vous Jeremiah-Desire-jaqproposons Jonathan Jeremiah et son album Oh DesireIl nous livre une folk teintée de Soul et on aime ça : « l’album est très dépouillé. Sans artifice aucun. On se laisse embarquer, au gré des notes. Les mélodies sont habiles et la réalisation est un exemple du genre. ». Il y a aussi la chanson française de Garner. Son album Bas Les Armes est bourré d’originalité. VoilaGarner-jaq ce que nous avons dit sur lui dans notre article : « on ne peut pas rester insensibles à cette démarche musicale, à ces arrangements, à ces accompagnements bourrés d’électro et à ces textes qui font du bien ».

 

Jazz/World/Soul/Blues

De-Laurentis-Brand-New-Soul-couvVoici un EP qu’on a qualifié de pop mais qui trouve bien sa place dans la Soul au final. La délicatesse de la chanteuse la fait même flirter avec le jazz. Voilà pourquoi nous la proposons dans cette catégorie. Il s’agit de De Laurentis et de son EP Brand New Soul : « difficile de trouver la moindre brêche dans cet EP. Les morceaux sont magnifiques, c’est le mot qui vient en tête tout de suite. Mais surtout, il y a un style bien défini, une empreinte incroyable. ». Astrid-Engberg-Modern-Blues-jaqIl y a aussi un album que nous n’avons pas encore chroniqué mais cela ne va pas tarder. Celui d’Astrid Engberg. Cela s’appelle Modern Blues. Elle nous propose là une soul léchée et sensuelle. Voici notre chronique

Le jazz n’est jamais très loin du blues et voici une belle galette. Celle de Lou Tavano. Cela s’appelleLouTavano-jaq For You : « chaque morceau a été préparé avec amour. Les influences sont plurielles, terriblement diverses, puisant un peu partout. Ce mélange des genres n’en est pas vraiment un puisque le jazz prédomine évidemment mais le parcours de la galette se fait avec un renouvellement jouissif. ». McLorin-ForOneToLove-jaqL’automne nous a proposé du Jazz aussi. Celui de Cécile McLorin Salvant. Cela s’appelle For One To Love et c’est très bien foutu. Du jazz classique dans la composition du groupe mais terriblement séducteur et original sur le fond : « les instruments s’en donnent à coeur joie, faisant quelques escapades solo qui sont toujours au service de l’ensemble. Bref, c’est du travail d’orfèvre. ». 

Continuons dans le genre avec la si belle trompette d’Ibrahim Maalouf. Son album Red & BlackRedAndBlackLightMaalouf-jaq Light est original, ce jazz est audacieux, complexe, sauvage : « on pense évidemment à la fusion Jazz-Rock mais cela va bien au-delà. On se laisse emporter par un flot déchaîné, la guitare livre un solo incroyable, la trompette va chercher une improvisation effrontée et la batterie nous parle de ses syncopes. ». 

Parlons un peu de la Soul de Lemar. Son album The Letter propose un savant mélange de reprisesLemar-jaq et de morceaux inédits : « Le travail est respectueux des morceaux originaux et en même temps on a l’impression de les écouter pour la première fois. Les arrangements ciselés mettent la magnifique voix de Lemar en valeur. »

 

Electro/Funk/Hip Hop

StachelightDeluxe-jaqContinuons avec l’électro et la funk de Deluxe. Leur album s’appelle Stachelight et il a connu un très beau succès. Il faut dire que le groupe bouscule un peu les genres et nous livre ici du très rafraîchissant : « il est difficile de donner un genre à cet ensemble. C’est funk indéniablement, ça groove et la soul est omniprésente. Les mélodies vont même chercher un peu du côté du jazz parfois ». Jetez une oreille aussi sur l’électro dub de Vibronics. Les anglais sont de retour et leur talent estTheReturnOfVibronics-jaq indéniable sur The Return Of Vibronics. Voilà ce que nous en pensons : « c’est un album de dub, il n’y a pas à douter. Mais cette galette est plus que ça. Elle est bourrée de choses originales, propres à renouveler le style, tout simplement. ». 

Journey-jaqContinuons avec du Hip-Hop. Celui de TUMI & Chinese Man et de leur album The Journey. Voilà ce que l’on en dit dans notre chronique : « la basse est très présente, idéale pour poser le socle propice aux samples justement. La voix s’en donne aussi à coeur joie. Un vent de fraîcheur souffle sur ce Hip Hop. On se laisse emmener dans ce voyage, savoureux si vous êtes sensibles au rap, bien sûr ». Du côté du Dub on vous propose Brain Damage meets Vibronics et leur album Empire SoldiersBrainDamage-Vibronics-live-jaq Live« quel plaisir de les retrouver en live. Letter Home, la première piste, donne le ton et pas qu’un peu. C’est planant à souhait, c’est reggae jusqu’à la moelle et surtout on adore cette trompette omniprésente, lancinante, aérienne ». 

MoreSignal-AsianDub-jaqFinissons avec l’électro. Celle qui se mélange au Ragga. Celle d’Asian Dub Foundation et de leur album More Signal More Noise« La base rythmique se mélange avec des guitares enragées et une flûte aérienne. Tous les morceaux sont de cet acabit, une sorte de rouleau compresseur qui ne fait aucun détour. ». 

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...