Focus Spécial Joker
A l’occasion de la sortie du film Joker au cinéma, nous vous proposons depuis le début de la semaine un Focus Spécial consacré au Joker, un personnage que vous pouvez retrouver sur grand écran mais aussi en Comics. Et c’est justement l’objet de ce Concours avec Urban Comics que nous lançons aujourd’hui jusqu’à dimanche minuit qui vous permettra peut-être de gagner un lot comprenant 2 Comics : Joker Renaissance + L’homme Qui Rit ! Pour ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PC > Retour sur Forza Horizon 3 : un tour de kangourou ?
PC / Xbox One
Retour sur Forza Horizon 3 : un tour de kangourou ?
Sélectionné pour le MaXoE Festival 2017

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Dans le cadre du festival, nous avons sélectionné Forza Horizon 3 dans la catégorie des jeux de course. Le titre est sorti il y a un moment déjà mais nous avons pensé qu'il serait bon de vous faire un test histoire d'orienter ou non votre vote. Cette fois le titre nous emmène sur les routes âpres et arides de l'Australie. Attention on roule à gauche.

La continuité

Déjà le troisième opus pour Forza horizon. Comme vous le savez le jeu permet de parcourir une zone étendue et de participer à un certain nombre de courses en tout genre  : ça va être des courses chronométrées, ça peut être des concours de Drift ou tout simplement un affrontement avec d’autres voitures sur une portion de route. Il y a aussi quelques défis de vitesse il faut essayer de se faire attraper par un radar à la plus haute vitesse possible ou encore des concours de sauts à l’aide d’un tremplin, par exemple. 

Dans un nouvel univers

Le terrain de jeu qui nous est offert ici c’est tout simplement une portion de l’Australie. C’est beau et c’est grand. Les paysages sont variés, entre plages paradisiaques, zones désertiques et forêts luxuriantes. Le début du jeu vous propose une première course, direct. Course qui vous emmène sur le lieu d’un site de festival. Oui on est dans une ambiance de grande fête du moteur, avec une foule en délire, des soirées animées et des sponsors en tout genre. Bon, ça fait un peu rassemblement superficiel mais peu importe. Il y aura plusieurs zones de ce type et les épreuves sont rattachées à chaque festival.

Plus vous remportez de courses, plus vous avez de fans, plus votre festival peut s’agrandir et ainsi proposer de nouvelles courses … Vous avez compris le principe ! Ces fans sont en quelque sorte votre jauge de popularité. Puisqu’on est sur les jauges et autres compteurs, il y a aussi votre niveau global, qui progresse (normalement) course après course. Il y a les CR, ce sont les points de course qui vous permettent d’acheter des véhicules. Et puis il y a la manne financière matérialisée par les jetons que l’on achète en euros pour les transformer ensuite en caisses. Bof. Oui Forza joue dans la cour des micro-transactions notamment pour acheter des packs de voitures. Je suis pas fan moi justement. Enfin, vous avez les points prouesses qui s’accumulent en fonction de l’audace de votre conduite. 

Allez une vidéo de gameplay maison :

Des bagnoles en vrac

Les caisses sont toujours aussi nombreuses, cela va de la voiture de collection des années 60 aux derniers bolides des plus grands constructeurs de voitures de luxe. On ne va pas vous faire la liste, il y a plus de 350 bagnoles dans le roster de départ. Chacune d’entre elles peut être customisée : couleur, stickers mais aussi suspensions, pneumatiques et jantes. Mais il y a aussi les rapports, la tension de  barre antiroulis, l’aérodynamisme, le freinage, … Bref, tout ce qu’il faut pour passer du temps ! Il y a aussi le magasin de prouesses qui permet d’acquérir des bonus de jeu avec vos points de prouesse (dont on vous a parlé plus haut) justement, genre un coup de pouce à chaque course sur les CR gagnés par exemple. Il y a également des bonus immédiats genre obtenir 20 000 XP. Quand vous êtes sur un site de festival, vous pouvez vous concentrer sur les bagnoles. Il y a ainsi la Salle des Ventes qui vous permet de vendre vos caisses aux enchères et donc d’en acheter aussi bien sûr. L’outil de création vous permet de changer la peinture, de poser des stickers, tout ce qu’il faut pour rendre votre bolide le plus original possible. Bref, sympa mais assez complexe. Quand on arrive sur l’interface, on se perd un peu avec toutes ces possibilités. 

Du côté des épreuves, il y a de quoi faire évidemment. Le monde est ouvert et, de ce fait, il propose des épreuves à dégoter en se baladant. La carte fournie est plutôt bien foutue d’ailleurs. Le jeu distille petit à petit ces épreuves, oui c’est venu sous forme de campagne à suivre et on aime ça. On a les classiques contre-la-montre, course compétitive, concours de drift, défi de vitesse, … 

Du côté du online, il y a l’Aventure en Ligne, c’est du matchmaking assez classique mais les épreuves sont rigolotes : capture du drapeau, jeu des infectés ou encore celui du roi (consistant  à  rester le plus longtemps possible sans se faire toucher par les autres quand on est le roi). Avec Balade Libre en Ligne on est carrément libre (si si) de se balader et de relever des défis. Et puis il y a coop en ligne permettant de faire la campagne à plusieurs (jusqu’à 4). Un joueur choisit les épreuves et ensuite on court en équipe. 

Franchement il y a de quoi faire. La carte est immense et du coup les épreuves sont pléthore. 

Arcade ou simulation ? 

Les deux mon capitaine. Les voitures sont très bien modélisées (transmission, masse, comportement, …) mais la conduite est accessible. On prend beaucoup de plaisir à conduire mais il ne faut pas faire n’importe quoi. Attaquez un peu trop en sortie de virage et votre véhicule va sacrément chasser, arrivez trop vite dans une courbe et c’est la sortie assurée. Les transferts de masse sont bien tangibles et vraiment chaque véhicule a ses spécificités. 

Ce qui fait son côté arcade, c’est la nature des épreuves, c’est la possibilité d’abattre des arbres sans abîmer le véhicules (on a simplement une gestion visuelle des dégâts), c’est aussi les aides au pilotage bien sûr. Et là on retourne du côté simulation, la météo est de la partie et les différentes surfaces de route ont une vraie influence sur le pilotage. 

Bref c’est vraiment un compromis sympa. Manette en main, on s’éclate, on passe des heures à se balader juste pour le plaisir, on recommence les courses, on chasse le fan, bref, on est addict. Et puis on peut customiser ses propres épreuves, c’est pas beau ça ! 

Graphiquement, on vous l’a dit, c’est beau. Côté son, c’est réussi aussi notamment grâce à une ambiance sonore très réussie, notamment sur la modélisation des sons moteur. 

Testé sur Xbox One

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Encore une réussite que ce Forza Horizon. Nous avons pris beaucoup de plaisir à jouer et à parcourir l'Australie. Le gameplay entre arcade et simulation permet à chacun de s'éclater sur les routes de ce magnifique pays. Et puis il y a de nombreux véhicules, de nombreuses épreuves et les modes multi qui permettent vraiment d'allonger la durée de vie du jeu. Il mérite vraiment d'être dans la sélection car c'est une référence du genre.
ON A AIMÉ !
- Le monde ouvert de grande taille
- Plein de véhicules, plein d'épreuves
- Graphiquement magnifique
- Les modes multi
- La customisation des véhicules
- Customiser ses épreuves
ON A MOINS AIMÉ...
- Pas de grande nouveauté
- Les achats en micro-transactions
Retour sur Forza Horizon 3 : un tour de kangourou ?
Forza Horizon 3
Editeur : Microsoft
Développeur : Playground Games
Genre : Courses automobiles
Support(s) : PC, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1-12
Sortie France : 27/09/2016