MaXoE > GAMES > Tests > PC > The Swindle : vous sentez-vous cambrioleur ?

The Swindle : vous sentez-vous cambrioleur ?
Un jeu pour les persévérants !

NOTE DE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Déjà sorti en juillet sur PS4, Xbox One et PC, voilà que The Swindle vient faire un tour sur Wii U au mois de septembre. Nous ne pouvions pas louper le créneau dans le cadre de notre focus Steampunk vu que le soft vous propose d'incarner des voleurs dans une ambiance pleine de vapeur !
TheSwindle-haut

TheSwindle-jaq100 jours, voilà ce qu’il vous reste comme temps. 100 jours avant quoi ? Avant l’activation d’une machine terrible, The Devil’s Basilik. Enfin terrible pour la confrérie de voleurs qui est la vôtre. Cette machine devrait permettre à Scotland Yard d’avoir une vue absolument infaillible sur tous les agissements des cambrioleurs. Vous ne pouvez pas laisser faire ça ! 

Le jeu propose ainsi un cambriolage par jour. Si vous mourrez, vous perdez un jour. Le but du jeu va consister à ramasser un maximum d’argent, jour après jour, pour pouvoir s’améliorer suffisamment, afin d’accéder à d’autres quartiers jusqu’à atteindre votre but : The Devil’s Basilik. 

Un gameplay qui demande du doigté

Le principe ? Des niveaux en 2D, générés automatiquement, qui sont bourrés de sacs d’argent, d’ordinateurs à réparer mais aussi de gardes en tout genre. Il faut donc éviter les rondes des robots mais aussi l’oeil scrutateur des caméras de surveillance. Votre personnage ne manque pas de ressources pour cela. Il peut frapper les robots dès qu’ils ont le dos tourné mais aussi déposer des bombes destructrices, entre autres. Il est capable de ralentir sa chute le long d’un mur mais aussi d’effectuer des sauts multiples et de pirater (via quelques QTE) des ordinateurs ou des pièges divers et variés. 

TheSwindle-3

Dans la pratique, on se retrouve à analyser la situation, à essayer de trouver le meilleur plan d’attaque pour chaque niveau. Est-ce que je dois passer par cette porte ou est-ce que je la contourne pour entre par l’autre côté. Chacun verra midi à sa porte et c’est bien sympa. 

Les niveaux sont donc générés aléatoirement, ce qui pose parfois quelques soucis. Des zones se révèlent ainsi inaccessibles vous empêchant alors de récolter l’ensemble de l’argent présent dans la maison. Mais c’est bien le but du jeu, essayer de maximiser les revenus de chaque cambriolage. 

Le bestiaire est totalement dans l’esprit steampunk. Des robots improbables qui crachent de la vapeur côtoient des systèmes de surveillance en totale uchronie avec la période du jeu, à savoir la moitié du 19ème siècle. 

TheSwindle-2

Améliorez-vous ! 

Le titre se dote d’une petite teinte RPG. Avec l’argent que vous récoltez, malhonnêtement, vous pourrez vous acheter quelques petites améliorations. Elles sont classées par catégories. Du côté de l’agilité, vous pouvez améliorer votre saut mais aussi votre vitesse de déplacement, votre capacité à adhérer aux murs ou encore votre discrétion. Mais vous avez aussi des capacités spéciales. Ainsi donnez vous les moyens de pirater les ordinateurs ou les stations de surveillance. Mieux encore, augmentez votre force pour pouvoir mieux corriger les ennemis. Il y a également différents niveaux pour vos bombes ou votre attirail à vapeur, celui-là même qui permet de vous camoufler par un jet bien placé. Et il y a plein d’autres gadgets. Même votre dirigeable est modifiable pour vous donner accès, par exemple, à des braquages plus lucratifs. 

En montant dans les niveaux, vous devrez, justement, améliorer les bonnes choses pour vous faciliter la vie. Pensez à la possibilité de forcer les portes verrouillées et aux piratages, c’est assez primordial. 

TheSwindle-1

Dans la pratique on prend pas mal de plaisir à parcourir les niveaux. Les ennemis montent en puissance, en complexité et vous aussi. Ce qui fait que la routine ne s’installe pas trop. C’est aussi grâce à la génération aléatoire de niveaux. Cela dit, pour certains, cela pourra paraître un peu répétitif parfois. Ce qui pourrait rebuter les joueurs aussi, c’est la difficulté qui ne fait pas rire du tout. Certaines pièces sont carrément inviolables, il faut alors savoir renoncer à tout cambrioler. 

Steampunk style ! 

Ce qui fait aussi le charme du titre, c’est bien son ambiance steampunk. Les graphismes, en style cartoon, rendent totalement hommage au genre. Les décors, les personnages, tout est soigné, tout colle à l’ambiance. Du côté du son, c’est pas mal aussi. On retrouve des orchestrations mêlant instruments classiques et électro. Pas mal ! 

 

Testé sur une version Wii U 

 

NOTE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Oui The Swindle est un jeu sympathique. Mais il faut simplement être un acharné pour en goûter toutes les saveurs. Il est dur, parfois trop et la génération automatique de niveaux vous réserve quelques vilaines surprises. Mais le principe est agréable et les heures de jeu sont au rendez-vous. Et puis, surtout l'ambiance steampunk est vraiment réussie.
ON A AIMÉ !
- La possibilité d'étoffer vos équipements et votre personnage
- L'ambiance graphique et sonore
- Le challenge corsé
- 15 euros
- La génération aléatoire des niveaux ...
ON A MOINS AIMÉ...
- ... mais qui provoque des fois des choses inaccessibles
- Parfois très dur
- Un rien répétitif parfois
The Swindle : vous sentez-vous cambrioleur ?
The Swindle
Editeur : Curve Digital
Développeur : Size Five Games
Genre : action/infiltration
Support(s) : PC, PS4, Wii U, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 10/09/2015

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...