MaXoE > GAMES > Tests > PC > Call Of Duty Advanced Warfare : verticalité !

Call Of Duty Advanced Warfare : verticalité !
Le renouveau

NOTE DE MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
La période est noire pour la tolérance, vous le savez. Les derniers événements pourraient nous donner envie de jeter nos jeux à base d'armes, ces jeux violents que certains mettent parfois en avant pour expliquer des actes barbares. Mais nous on aime jouer. Nous avons tous joué aux policiers, aux cowboys et autres chevaliers étant petits. Cette violence n'en est pas une, il s'agit simplement de jouer, jouer et encore jouer. On se planque, on tire, on assomme, oui on tue ... des pixels ! Ce jeu est simplement un jeu pour adultes et ceux qui le mettent dans les mains des enfants sont des irresponsables. Je m'adresse donc à un public d'adultes qui veut simplement s'amuser en rentrant du boulot, vivre quelques sensations fortes à base d'écran TV. Oui on pourrait tout de même discuter de l'hémoglobine présente partout, dans les jeux, les séries, les films, les actus mais ces quelques lignes n'ont pas cette prétention, elles s'intéressent à un jeu vidéo. Voici donc le test du dernier Call Of Duty, un opus qui a pris quelques risques.
CODAdvanced-haut

 

call-of-duty-advanced-One-jaqVous incarnez Mitchell, personnalisé par Troy Baker, un simple soldat de base. Vous commencez dans les forces US armées. Nous sommes dans les années 2050. Le monde est confronté à une menace terroriste appelée le KVA. Ces derniers pensent que le monde court à sa perte, esclave qu’il est de la technologie et des grands groupes. Seulement voilà, une mauvaise mission et vous voilà blessé au combat. Heureusement Atlas est là. C’est une multi-nationale spécialisée dans l’armement de pointe et possédant même sa propre armée privée. Vous allez intégrer cette dernière, impliquée dans cette guerre contre le KVA et dans d’autres terrains d’opération d’ailleurs. Trois acteurs majeurs dans le monde de la guerre donc. A la tête d’Atlas, un acteur plutôt très connu : Kevin Spacey.

Le scénario est un des points forts du soft, une fois n’est pas coutume. Nous n’allons donc pas tout vous révéler mais sachez que les rebondissements sont nombreux. Les personnages sont très attachants, autant votre perso, que l’on voit dans les cinématiques (là aussi c’est plutôt rare), que vos camarades de jeu. Ils arrivent même à instiller une forme d’émotion dans le scénario. Le monde va mal, c’est sûr.

Notre Press Start :

 

Un bond dans le temps

Evidemment qui dit Advanced Warfare dit nouvelles technologies. Et là vous allez être servis. Commençons par votre exo-squelette. Chaque soldat dispose d’une armature en métal, légère et motorisée. Et là un nouveau monde s’offre à vous. Vous pouvez ralentir une chute avec des mini-propulseurs qui vous offrent aussi des bonds incroyables. Encore mieux, vous bénéficiez d’une force hors du commun. Ces deux améliorations changent totalement la donne. Ainsi, je pense à cette séquence qui vous propose d’utiliser un camion tombé sur le flanc comme bouclier mouvant, ben oui vous le déplacez à la force de vos bras. Sympa ! Ces nouvelles capacités poussent à la verticalité, les niveaux sont construits de la sorte. N’oubliez pas de surveiller les hauteurs, le danger vient souvent de là. Ces hauteurs changent beaucoup de choses, les développeurs s’en sont donné à coeur joie sur le level design. 

Evidemment les gadgets technologiques suivent le mouvement. Vous avez ainsi des compétences Exo qui peuvent être un bouclier, la possibilité de courir plus vite ou encore de retrouver la santé plus vite. Ces capacités ne sont pas utilisables à l’infini, elles dépendent d’une batterie idoine. Il y a aussi les différentes grenades : celles qui permettent de détecter les ennemis mais aussi les IEM pour mettre KO les équipements électroniques ennemis. Il y a aussi les drones de combats, téléguidés, absolument mortels. Tout cela rafraîchit grandement la série. 

call-of-duty-advanced-One-3

Mais on pourrait faire l’état des lieux de ces nouveautés, ce qui est important, c’est le plaisir de jouer. Le jeu offre finalement moins de moments épiques et spectaculaires que par le passé, vous savez ces moments mettant le spectacle en avant. Par contre, le rythme est démoniaque, on apprécie chaque instant, chaque combat. Certes l’IA n’est toujours pas vraiment au rendez-vous mais les situations diverses, la verticalité, les gadgets forment un ensemble homogène très goûteux. On est encore dans un système scripté et plutôt cloisonné dans les déplacements mais ce n’est pas grave. D’ailleurs certaines séquences donnent un peu plus de liberté de mouvement ce qui n’est pas un mal. Bref, la campagne (7 à 8h) se fait avec un plaisir rare, la licence reprend des couleurs de ce côté là. 

Une vidéo maison :

 

Le multi  

Parlons un peu du multi maintenant. Ben oui, tout le monde sait que Call Of Duty est finalement presque plus un jeu multi qu’un jeu solo. Classiquement faisons le tour des modes, rapidement. Mais avant de commencer, précisons que les modes classiques proposent des combats de 8 à 12 joueurs. On retrouve  Elimination confirmée, match à mort et match à mort par équipe. On vous rappelle que dans le premier vous devez récupérer les plaques sur les cadavres pour marquer le point. Cela oblige à une certaine prise de risque assez sympa. Ne parlons pas du classique domination consistant à proposer une prise de zone. On retrouve aussi la capture de drapeau, le principe de la défense ou de la destruction d’un objectif. On a beaucoup aimé aussi guerre terrestre permettant des affrontements à plus grande échelle (de 12 à 18 joueurs), ses cartes sont encore plus jouissives. Ici ce sont les modes standard et ils sont au nombre de 11 tout de même. Si vous aimez les mix, tentez Moshpit qui propose les cartes les plus populaires avec plusieurs modes de jeu.

Dans les modes un peu plus rock’n roll, il y a Infectés. Dans celui-ci, on connait le style, vous devez survivre le plus longtemps possible. Si vous êtes infecté, vous devenez alors chasseur des derniers survivants. Très très fun. Une balle vous propose soit le sniper, soit le couteau. Vous devez donc éliminer l’ennemi à très longue distance ou au corps-à-corps. Cela donne des affrontements très sympas et très dynamiques surtout. 

call-of-duty-advanced-One-2

Et puis il y a les sélections hardcore qui reprennent des modes classiques mais avec des ATH limités, les parties avec classement (vous affrontez des gens de votre niveau avec des équipements équilibrés) et même des parties dites classiques où les exo-squelettes sont désactivés. Pour les nostalgiques. 

On retrouve la oustomisation habituelle du personnage avec la possibilité de créer jusqu’à 10 profils. Dans chacun d’eux, faites-vous plaisir avec armes primaires et secondaires et leurs accessoires. Il y a aussi les atouts, 3 au total. Ceux-ci permettent d’améliorer votre personnage : protection contre IEM, camouflage sur la carte en cas d’utilisation de l’exo-squelette, portée de la mini-carte, … Vous pouvez aussi vous armer d’une exo-compétence : furtivité, accélération, bouclier, etc. Enfin, il y a les bonus liés aux séries de points obtenues et puis les Joker permettant, par exemple, de bénéficier de deux armes lourdes.  Vous l’avez compris, le degré de personnalisation est très impressionnant, cela donne une teinte toute stratégique à l’ensemble. 

Manette en main, il faut bien dire qu’on prend beaucoup de plaisir. Le multi de COD a toujours été un peu moins tactique que celui de Battlefield (notamment en raison du moteur physique de ce dernier) mais là on a bien progressé. Les drones, les différentes atouts technologiques font de ces combats des affrontements moins bourrins que par le passé. Et puis l’aspect vertical des niveaux, avec votre capacité à sauter très haut, vous oblige à être très vigilant. Justement parlons de ces niveaux. 

Les cartes sont très bien foutues, le savoir-faire est là, indéniablement. Toutes les tailles sont au rendez-vous pour convenir aux différents modes de jeu. Rien à redire, c’est du bon boulot. 

call-of-duty-advanced-One-1 

 

Le bilan 

On pourrait en parler longtemps tellement le jeu est complet. Vous pouvez ainsi améliorer votre personnage dans la campagne solo mais aussi jouer en coop à 4 contre des vagues continues d’ennemi. Des heures de jeu vous attendent. Le tout est servi par des graphismes absolument réussis. On reconnaît la patte Call Of Duty, c’est net, fin sans grande recherche artistique particulière mais c’est beau et c’est fluide. C’est bien le principal dans ce genre de jeu. On vous en a déjà parlé, les cinématiques vont vous scotcher au canapé. Les doublages sont réussis aussi, en plein combat, on est vraiment dans l’ambiance. 

Oui la licence rebondit après un Call Of Duty Ghosts en demi-teinte. La campagne a repris du poil de la bête et le multi est très très complet. Un épisode à ne pas louper. 

NOTE MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

En nous projetant dans un avenir technologique, les développeurs ont frappé juste. On s'amuse beaucoup avec ces nouveaux joujous, on prend beaucoup de plaisir à utiliser le grappin mais aussi à gérer les drones, très sympas à utiliser. Mais surtout, les développeurs ont su construire une action constante, servie par un scénario habile. Bref, on ne s'ennuie jamais. Le multi est toujours aussi complet aussi, vous en aurez pour des heures et des heures surtout que le degré de personnalisation de votre personnage est très élevé. Allez, jouons un peu, ensemble, pour jouer simplement, pas pour s'entre-tuer.
ON A AIMÉ !
- La verticalité des combats
- L'émotion présente dans la campagne
- Les modes multi très complets
- Les graphismes
ON A MOINS AIMÉ...
- Cela reste scripté et dans des pseudo-couloirs
- Une campagne courte comme d'habitude
- C'est du Call Of Duty quoi !
Call Of Duty Advanced Warfare
Editeur : Activision
Développeur : Sledgehammer Games
Genre : FPS
Support(s) : PC, PS3, PS4, Xbox One, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1-18
Sortie France : 04/11/2014

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...