La nouvelle formule de MaXoE est arrivée ! Le nouveau design est désormais en ligne, avec son lot de nouveautés (et il y en a beaucoup). Le changement est assez radical puisque le site est désormais consultable sur mobile de manière optimisée afin de vous permettre de nous lire partout. Idéal pour consulter votre site MaXoE préféré pendant vos vacances ! Cette version est aussi plus ‘légère’ ce qui devrait rendre le site plus rapide, mais nous n’avons pas ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Tests > PC > La Terre du Milieu, l’Ombre du Mordor : un beau mélange
PC / PS3 / PS4 / Xbox One / Xbox360
La Terre du Milieu, l’Ombre du Mordor : un beau mélange
Sauron nous voilà !

Appréciation de MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Le monde de Tolkien est propice à toutes sortes d'adaptations vidéoludiques. Tout y est passé : jeux d'aventure, stratégie temps réel ou même de l'action à base de briques. Cette fois, on nous propose un jeu en monde ouvert, en vue à la troisième personne. En avant pour botter les fesses des orcs.
La Terre du Milieu™: L'Ombre du Mordor™_20141026092849

shadowofmordor-jaqLes premières minutes du jeu prouvent une chose : les développeurs ont mis le paquet sur la narration. On nous sert ainsi une bien belle intro, bourrée de flash-backs savoureux, propres à nous faire adhérer au personnage. Celui-ci, Talion, a perdu sa femme, son fils et même sa vie dans une attaque d’orcs (des Uruks en fait). Mais seulement voilà, la grande faucheuse ne veut pas de lui. Il se réincarne alors et il bénéficie alors de certains pouvoirs, à mi-chemin entre vie et mort. Mais nous vous en reparlerons plus tard. Alors on vous le dit tout de suite, même si la narration est habile, le scénario est franchement plus léger mais bon ce n’est pas grave. 

Sans plus tarder, le Press Start maison :

Un gameplay connu

Entrons dans le vif du sujet. Le titre propose une jouabilité en monde ouvert, celui des zones désolées à l’entrée du Mordor. En vue à la troisième personne vous allez devoir remplir un certain nombre de missions : tuer un officier ennemi, éliminer une patrouille, récupérer des renseignements, empoisonner la boisson des Uruks. Cela vous rappelle quelque chose, un certain Assassin’s Creed par exemple ? Oui on ne peut s’empêcher de faire une comparaison. Ne croyez pas que cela soit un souci en soi, au contraire car les mécaniques de jeu sont parfaitement maîtrisées. Votre personnage peut s’infiltrer en se cachant dans les buissons, il sait grimper sur les édifices pour mieux attaquer ses cibles en contre-bas, il peut éliminer en étant suspendu à une corniche. Bref tout l’attirail habituel de l’assassin. Encore mieux, du faire de votre état d’espèce de mort-vivant vous avez une vision spectrale vous permettant de voir vos ennemis même au travers des obstacles (la vision d’aigle pour les connaisseurs). 

La Terre du Milieu™: L'Ombre du Mordor™_20141026092210

Manette en main, les sensations sont très bonnes. Le personnage évolue avec une belle aisance, nous offrant ainsi une magnifique immersion dans le monde de Tolkien. D’ailleurs, en parlant de cela, les zones visitées nous font bien penser à cet univers, c’est plutôt fidèle à la vision de Jackson et cela nous convient. La zone de jeu est très grande sans être gigantesque, ce qui vous permet de bien faire connaissance avec les lieux.  

Du côté des combats, on ne peut s’empêcher de penser, cette fois, à Batman. Votre personnage va ainsi pouvoir passer d’un adversaire à l’autre avec une grande facilité et ses ennemis seront affublés d’un symbole quand ils s’apprêtent à attaquer. Il peut évidemment garder, attaquer, saisir, en bref tout l’attirail du parfait combattant. Le compteur de coups donne un petit côté arcade à l’ensemble et les pouvoirs spéciaux, débloqués au fur et à mesure, sont assez jouissifs : éclair spectral pour étourdir vos adversaires, drainage mental pour les asservir ou encore la frappe de l’ombre permettant de se téléporter sur une cible. 

Notre vidéo maison : 

Vous pouvez aussi utiliser votre arc pour les attaques à distance. Très pratique et cela d’autant plus que vous bénéficiez d’une jauge de concentration apportant un petit temps de slow motion. 

Bon alors, de l’exploration à la Assassin’s Creed, des combats à la Batman, le bilan pourrait paraître maussade. Et bien pas du tout. Ce n’est pas parce que le jeu s’en inspire qu’il le fait mal. Le mélange s’opère plutôt bien et l’ambiance Mordoresque est pour beaucoup aussi dans l’intérêt du jeu. Mais il y a autre chose….

La Terre du Milieu™: L'Ombre du Mordor™_20141026092237

La chasse aux officiers

L’originalité du soft réside ainsi dans l’armée du Mordor. C’est un sous-menu qui vous donne accès aux lieutenants du mal. Ils sont disposés en ligne indiquant leur rang dans la hiérarchie de l’armée de Sauron. Vous obtiendrez des renseignements, lors de vos pérégrinations, permettant de les identifier et de les situer sur la carte car, au départ, ils sont tous masqués, inaccessibles pour vous. Interrogez les soldats pour connaître leur position mais aussi leurs faiblesses et leurs forces, histoire de pouvoir les attaquer en connaissance de cause. Certains auront peur des caragors par exemple, ou seront vulnérables aux bêtes chevauchées ou aux attaques distantes. 

La dernière ligne représente les chefs de guerre, les plus costauds. Avant de les attaquer, on vous conseille de zigouiller les lieutenants qui leur sont liés. Si vous ne le faites pas, vous risquez de vous retrouver avec la mauvaise surprise d’avoir 4 ou 5 lieutenants à combattre en même temps. 

Quand vous perdez, les rangs de l’armée de Sauron se renforcent. Les lieutenants inférieurs montent dans la hiérarchie et les petits nouveaux débarquent. Du coup, le jeu tourne beaucoup autour de cette carte, on va glaner des informations ici ou là et on chasse le lieutenant. Ce petit jeu devient très rapidement addictif d’ailleurs. 

La Terre du Milieu™: L'Ombre du Mordor™_20141025160804

Un espace pour un chasseur

Le jeu prend rapidement la forme d’un titre de chasseur. On se balade dans ces zones surpeuplées d’uruks et on relève un certain nombre de défis : objets à trouver, assassinats, espionnage, … Comme la zone n’est pas si grande, on a vraiment une impression d’être un agent infiltré en zone ennemie, et c’est ça qui fait tout le piquant du jeu. On adore passer dans le dos des ennemis, libérer deux trois esclaves, faire exploser les barils ou encore empoisonner leur boisson. 

Alors qu’un Assassin’s Creed ou même un Batman va jouer sur les changements de lieux, sur les rebondissements du scénario, ici les développeurs se sont concentrés sur le fond de leur gameplay, sur cette chasse aux lieutenants. Si vous aimez le dépaysement, les scénarios aux multiples méandres, vous serez déçus. Ne croyez pas pour autant que le titre soit ennuyeux, bien au contraire. D’ailleurs en vous laissez pas tromper par la première zone de jeux, vous avez bien des surprises ensuite !

La maniabilité est exemplaire. Le personnage obéit au doigt et à l’oeil ce qui rend les combats tout à fait passionnants.  C’est renforcé par une IA honnête à défaut d’être révolutionnaire : les ennemis sont pugnaces et ils ont tendance à ne pas laisser tomber leurs investigations quand ils ont entendu un bruit.

La Terre du Milieu™: L'Ombre du Mordor™_20141025160747

Les développeurs ont mis en place un système d’arbre de compétences vous permettant de débloquer diverses capacités. Il existe aussi des emplacements de runes sur vos armes (épée, dague et arc), leur procurant quelques améliorations sympathiques à récolter sur les officiers tués. Il y a aussi un mode photo permettant de mettre le jeu en pause et d’immortaliser vos exploits. Cela devient une fonctionnalité de plus en plus présente dans les jeux. 

Finissons sur les graphismes. La next-gen peut probablement mieux mais c’est déjà très bien. Les effets de lumière sont magnifiques et le niveau de détail est assez impressionnant. Les Uruks sont parfaitement modélisés notamment leur visage. Les doublages français sont très convaincants et l’ambiance globale renforce encore l’immersion. 

Au rayon des regrets, on aurait aimé encore plus de missions, un scénario un peu plus solide et surtout un petit mode multi. Pas grand chose quoi ! 

Appréciation de MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Voilà donc un titre que l'on attendait pas forcément. Il allie des gameplay existants pour en faire un savoureux mélange. Le système des lieutenants de Sauron donne une véritable originalité au soft. On se plait à infiltrer les rangs ennemis et à les frapper de l'intérieur. Le tout est servi par une réalisation sans accrocs. Il aurait mérité un 9/10 avec un petit mode multi.
ON A AIMÉ !
- La réalisation sans failles
- La modélisation de la porte du Mordor
- Le côté addictif de la chasse
- Les missions diverses et variées
- La maniabilité
- L'armée de Sauron
ON A MOINS AIMÉ...
- Un peu répétitif parfois
- Pas de réelle innovation
La Terre du Milieu, l'Ombre du Mordor
Editeur : Warner Bros Games
Développeur : Monolith Productions
Genre : Action/aventure
Support(s) : PC, PS3, PS4, Xbox One, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 03/10/2014