MaXoE > GAMES > Tests > PC > Unravel : L’aventure ne tient qu’à un fil

Unravel : L’aventure ne tient qu’à un fil
De fil en aiguille

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Aujourd'hui, on le sait, les gros éditeurs sont assez frileux avec la perspective de pondre de nouvelles licences, certes, il y en a quelques-unes qui pointent le bout de leur nez, mais la grande tendance est de rester focalisé sur les mêmes genres de jeu. Alors quand, lors de l'E3 2015, EA présente Unravel, un jeu mêlant plate-forme et puzzle/réflexion teinté de poésie et de charme, on n'avait qu'une impatience, celle de pouvoir mettre la main sur une version définitive. C'est aujourd'hui chose faite.
Unravel en tête

Le studio suédois ColdWood Interactive n’est pas nouveau dans le secteur du jeu vidéo. Il a déjà développé quelques titres, mais uniquement des jeux de sport, leurs deux derniers jeux étant The Fight – Lights Outet Move Fitness sortis respectivement en 2010 et en 2012.
Après quelques années d’absence, ils ont pris une orientation radicalement différente, celle de créer un jeu de plate-form/réflexion en 2D à scrolling horizontal à la manière d’un Limbo ou encore de Max  The Curse of Brotherhood. Le géant américain Electronic Arts, (plus spécialisé dans les FPS (Battlefield) et les jeux de sport (Need for Speed, FIFA)), s’est intéressé au titre et  a proposé un contrat d’édition au studio ColdWood Interactive. Aujourd’hui nous pouvons remercier EA d’avoir signé cet accord, car Unravel est vraiment une petite merveille.Tricoter les souvenirs

Seule chez elle dans sa grande maison, une vieille dame, prend dans ses mains un cadre contenant une photo posée sur la table, la tenant fermement, elle aborde un large sourire en se souvenant de ce moment, puis un mélange de mélancolie et de tristesse se lit sur son visage. Elle parcourt la pièce pour rejoindre l’étage en regardant les nombreux autres cadres photos accrochés sur le mur. Elle replace l’un des cadres qui n’était pas droit, sur celui-ci, on peut voir une photo représentant un enfant assis au sein d’un tas de feuilles d’automne. Puis, elle prend son panier et monte à l’étage mais tout en grimpant l’escalier, elle ne s’aperçoit pas qu’une pelote de laine de couleur rouge tombe de son panier puis glisse le long de l’escalier jusqu’à rouler sous la table. Et là l’impensable se produit, la pelote, comme si elle était emplie de magie, se tricote et crée un petit personnage, un petit être de couleur rouge, qui prend le doux nom de Yarny. Celui-ci grimpe sur la chaise où était assise la vieille dame.
C’est à ce moment-là que nous prenons le contrôle de ce petit être.

Unravel 01

Pomme, pomme, pomme, pomme…

Un fil à la patte

Prenez une pelote de laine, faites un noeud avec l’un des bouts à un endroit, et allez partout dans votre environnement avec la pelote. Le fil de celle-ci sera toujours derrière vous et si vous vous êtes trompé de direction, vous rebroussez chemin, en rembobinant votre pelote de laine. Et bien le gameplay d’Unravel a exactement le même principe.

Comme pour une vraie pelote de laine, celle constituant Yarny n’est pas illimitée, en se déplaçant,  il va semer le fil qui est en fait la continuité de son corps. Pour éviter que Yarny ne se découvre complètement, au risque de ne plus pouvoir avancer,  il va falloir gérer et jouer avec ce fil.

Les niveaux, qui sont représentés par des cadres photos dans la maison, ne sont pas difficiles, mais parfois vous risquez de ne plus pouvoir avancer, faute de ne pas avoir assez de fil. Dans ce cas, il va falloir rebrousser chemin pour récupérer de la laine qui va reconstituer les mailles du corps laineux de Yarny. Parfois, même en récupérant la laine, vous aurez peut-être l’impression d’être bloqués, il faudra bien regarder dans l’environnement car des morceaux de laine sont disséminés ici et là dans les niveaux. En les récupérant, Yarny va pouvoir s’attacher à ces morceaux afin d’avoir un fil plus long et ainsi se déplacer plus loin.

Unravel 02

Voici l’une des énigmes

Yarny peut effectuer plusieurs actions avec son fil, en faisant un noeud à un endroit et en le reliant à un second endroit, il va pouvoir utiliser le fil tendu comme un trampoline pour pouvoir rebondir et ainsi atteindre des endroits difficiles d’accès. Il a également la possibilité de faire du rappel si jamais vous êtes tombé d’une certaine hauteur. Il pourra aussi jouer les Tarzans avec son fil pour se balancer. Il y a plusieurs possibilités, mais dommage que l’exploitation de ce fil ne soit pas poussée à l’extrême, peut-être le retrouverons-nous dans un prochain épisode. Yarny a aussi la possibilité de déplacer différents objets afin de s’en servir pour surmonter un obstacle.

Certaines de ses actions seront à effectuer dans la maison de la vieille dame,  qui est l’emplacement central du jeu. Dans celle-ci, au début du jeu, vous verrez sur la table, un album photo avec des photos et des textes illisibles. Pour redonner vie à cet album, il suffira de récupérer des fragments de photos dans chaque niveau. Mais dans ces niveaux, il est également possible de trouver des secrets, une fois récupérés ceux-ci se matérialiseront en objet qui viendront redonner une âme à cette maison.

Unravel 03

Yarny est pratiquement squelettique

A-crochet par les graphismes

Les graphismes se font sur plusieurs plans, le plan où Yarny se déplace et les autres plans concernent les plans de fond. Sur ces plans arrières, nous pouvons apercevoir que les décors bénéficient d’un léger flou mais restent visibles, ce flou permettant d’exposer et de ressortir plus facilement le premier plan. Cette astuce permet d’avoir un rendu tout bonnement magnifique et le travail sur les détails est titanesque, les animations de Yarny ont été extrêmement bien travaillées. Sa laine  s’échappant petit à petit de lui, le laisse transparaître et devenir de plus en plus fin et effilochées. Les autres animations de l’environnement que ce soit pour les effets d’eau, l’herbe qui bouge,  les branches d’arbres qui s’abaissent sous le poids de Yarny, sont maîtrisées avec un grand soin.

 

Testé sur une version PS4

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Unravel est l'un de ces titres que l'on ne voit que trop rarement. Il s'en dégage une poésie que l'on aimerait retrouver beaucoup plus souvent. Unravel arrive à nous transmettre le message qu'il veut faire passer, non seulement à travers ses graphismes extrêmement bien détaillés mais aussi à travers l'histoire d'une vieille dame égarée, que l'on a l'impression de connaître. Petite mention pour les bruitages ainsi que pour les mélodies nordiques qui accompagnent Yarny dans ses aventures. ColdWood Interactive signe, avec Unravel, un très bon titre. L'essayer, c'est l'adopter.
ON A AIMÉ !
- La beauté des décors
- Les animations
- L'environnement sonore
- Le thême du jeu
- La poésie du titre
ON A MOINS AIMÉ...
- Trop court, on aurait aimé passer plus de temps en compagnie de Yarny
- Pas assez d'exploitation de fil
- Trop facile
Unravel : L’aventure ne tient qu’à un fil
Unravel
Editeur : Electronic Arts
Développeur : ColdWood Interactive
Genre : Plateformes, Réflexion
Support(s) : PC, PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 09/02/2016

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...