MaXoE > GAMES > Tests > PS4 >

Kingdom Hearts 2.8 – Final Chapter Prologue : Le cœur est enfin complété sur Xbox One !
Avec également un rendu 4K

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Sorti à la même date que la compilation KH 1.5 + 2.5 ReMIX, soit le 18 février 2020, la suite de la collection d’Action-RPG Kingdom Hearts, à savoir Kingdom Hearts 2.8 - Final Chapter Prologue, est désormais disponible pour les joueurs(euses) Xbox One. Pour rappel, cette compilation contient trois soft, dont Back Cover uniquement en cinématique.

Avec cette compilation KH 2.8 – Final Chapter Prologue, en complément de KH 1.5 + 2.5 ReMIX, vous avez accès à presque tous les titres de la saga, il ne manque plus que KHIII actuellement disponible avec le Xbox Game Pass, ainsi que le DLC Re-Mind de ce même troisième opus chiffré. Toutefois il ne faut pas oublier que Back Cover contient seulement des cinématiques et donc seulement des informations parues avant la chronologie du jeu mobile Unchained χ mais pas la suite contenue dans la deuxième saison (Union Cross) qui s’étoffe petit à petit au fil du temps. D’ailleurs, l’épisode Dark Road que nous avons brièvement évoqué sera disponible durant ce printemps et sera accessible sur l’écran titre du jeu Union χ (Cross). En résumé, KH Union χ (Cross) et KH Dark Road seront combinés dans une seule application mobile nommée Kingdom Hearts Uχ Dark Road permettant de lancer les deux softs.

Par ailleurs, une information importante est à prendre en compte, si l’arc Xehanort s’est terminé avec KHIII/Re-Mind et le futur Dark Road, la suite de la saga est d’ores et déjà en développement avec notamment deux nouvelles équipes en opération, comme l’a souligné Tetsuya Nomura à la fin janvier de cette année.

Comme pour KH 1.5 + 2.5 ReMIX l’objectif de cet article n’est pas de réaliser un nouveau test ultra détaillée, mais de présenter les softs à la communauté Xbox et de parler graphique/technique ensuite. Attention aux spoils qui surviennent dans le prochain paragraphe.

– Informations Scénaristiques des trois opus Kingdom Hearts –

On commence par Kingdom Hearts χ Back Cover, qui résume l’histoire de Kingdom Hearts Unchained X parue sur mobile et pc. Entièrement réalisé en cinématique sous Unreal Engine 4, il nous dévoile les prémices de la guerre des Keyblades, on suit l’histoire de l’égocentrique Maître des Maîtres et de ses disciples, qui en viennent à se déchirer mutuellement. Autant dire que c’est un moyen efficace de comprendre l’origine de la saga et du commencement de la fameuse mythique guerre des Keyblades.

Pour sa part, Kingdom Hearts Dream Drop Distance se place, lui, après les événements de Kingdom Hearts 2.5 Remix, plus précisément après Kingdom Hearts Re Coded. Dans cet épisode, on incarne tour à tour Sora et Riku qui passent leur examen du symbole de la maîtrise, pour être prêt face à Xehanort. Le scénario a un départ assez timide, mais se révèle captivant au fur et à mesure de notre avancée dans celui-ci.Et pour finir, Kingdom Hearts 0.2 – Birth by Sleep – A Fragmentary Passage, se situe après Kingdom Hearts Birth By Sleep dans la timeline, plus précisément juste après les événements de Final Mix de ce dernier. Cependant Mickey parle des événements de 0.2 juste après ceux de Kingdom Hearts Dream Drop Distance. On y incarne Aqua qui erre toujours dans le Monde des ténèbres après avoir affronté son ami possédé à la fin de Birth By Sleep. En vérité, les événements de 0.2 se passent en parallèle de tous les autres épisodes, l’écoulement du temps dans les ténèbres n’étant pas existant. C’est ainsi l’occasion de lever le voile sur certains doutes, tout en ayant des révélations sur certains des événements, mais aussi de nouvelles questions. Un résumé textuel de Birty By Sleep est d’ailleurs disponible dans les menus de 0.2. Lire la suite du test.

– Informations Kingdom Hearts Gameplay –

Kingdom Hearts est une série d’Action-RPG en temps réel, cette saga nous plonge dans des mondes inédits comme La ville de Traverse, l’île du Destin mais aussi dans des mondes de Disney, on visite Agrabah d’Aladdin, le Colisée de l’Olympe d’Hercule. […] Ces lieux sont séparés en quartiers, regorgeant de trésors, et grouillant de sans-coeur de plusieurs types. La plupart du temps, pour arriver à la zone suivante, il faut tous les anéantir. A notre disposition, nous avons une Keyblade, qui est une association entre une clé et une épée. Pour combattre, il suffit d’attaquer avec cette Keyblade et d’utiliser des techniques ou des pouvoirs magiques. A la fin de chaque monde, il faut affronter un boss, pour fermer la serrure du monde.
Du côté de la prise en main, Kingdom Hearts utilise un système similaire à l’AXB, l’Active Cross Battle dont s’est inspiré Final Fantasy XV pour son gameplay. On combat donc les ennemis à l’aide d’une Keyblade, seul et unique type d’arme disponible, elle est assignée à une seule touche d’attaque, mais en faisant plusieurs coups d’affilée, elle permet d’enchaîner les combos facilement. Lire la suite du test.

– Informations Kingdom Hearts Dream Drop Distance –

Les techniques utilisables via la Keyblade et son porteur, que l’on connaît déjà, sont toujours présentes, mais pour Kingdom Hearts Dream Drop Distance, l’apprentissage diffère des autres épisodes. Au lieu de les apprendre directement, en montant de niveaux ou dans certaines conditions, ici il faut passer par des Avale-Rêves. Ce sont de petites créatures nous accompagnant tout le long de l’aventure, en lieu et place de Donald et Dingo. Au début, l’intérêt est limité, mais ensuite les possibilités que nous offrent ces petits êtres nous poussent à changer régulièrement notre équipe pour apprendre un maximum de panel technique, qui se révèle pratique dans certaines situations.
Autre particularité de DDD (Dream Drop Distance), une fonction de « fluidité ». Concrètement, cela permet d’ajouter une dynamique dans les combats en se servant de l’environnement qui nous entoure. Ainsi, si l’on s’approche d’un mur, on peut s’en servir pour réaliser une attaque spéciale, de même pour les lampadaires, rampes et autres éléments du décor. C’est un moyen efficace de se débarrasser des ennemis, on en abuse même le plus possible, et en plus, cela fait oublier une caméra assez dynamique façon Final Fantasy XV. Par ailleurs, on apprécie la présence du second stick de la manette qui nous offre plus de confort. Lire la suite du test.

– Informations Kingdom Hearts 0.2 – Birth by Sleep – A Fragmentary Passage –

Le gameplay reprenant celui de BBS (Birth By Sleep), on se retrouve en solitaire, avec une même touche d’attaque pour les combos, les techniques et transformations. Le tout étant associé sur une palette de base. Concernant la magie, en plus d’être également associée à la palette de base, elle profite d’une palette de raccourcis supplémentaires utilisables via une combinaison de touches.

Cet épisode est cependant résolument tourné vers l’action et omet la partie RPG, puisque Aqua, notre héroïne, débute directement au niveau cinquante avec ses techniques et magies dévastatrices. Et après avoir joué à DDD (Dream Drop Distance), on sent une maniabilité au rendez-vous, les attaques d’Aqua sont plus rapides, s’enchaînent encore plus facilement, les déplacements sont souples. On se surprend même à admirer les effets de magie tout autant que le décor suspendu par le temps. […] Mais même si 0.2 – A Fragmentary Passage est clairement le gros point fort de cette compilation, on regrette le fait que ce « prologue » si intéressant en termes d’action et de scénario, soit si court. A peine trois heures pour en venir à bout, si l’on s’attaque aux défis comme détruire des lampadaires ou encore atteindre le level soixante pour gonfler la garde-robe esthétique d’Aqua, la durée de vie augmente un peu plus. Lire la suite du test.

QU’APPORTE CETTE VERSION xbox one ? PAS DE BONUS MAIS UN RENDU 4K

Venons-en maintenant à la partie technique de cette version testée sur Xbox One X. Tout comme la mouture KH 1.5 + 2.5 ReMIX, cette version bénéficie d’un rendu 4K sur Xbox One X et donc d’un grain de netteté affiné. En revanche, il n’y a pas de 60FPS « locké » côté framerate, ce qui fait qu’il arrive quelques chutes occasionnelles lors de trop nombreux effets présents à l’écran, mais rassurez-vous la stabilité est là avec du 60FPS bien plus régulier, pour un confort de jeu plus grand et forcément plus agréable.

Graphiquement parlant on se répète par rapport à notre test PS4 mais le passage à l’Unreal Engine 4 avait fait et fait encore des merveilles avec des environnements suspendus par le temps vraiment magnifiques, à l’image de la fontaine d’eau, les transformations et animations visuelles sont très belles à voir. Par contre, DDD (Dream Drop Distance) accuse toujours un peu le coup, les décors font vides, c’est assez pauvre, même si l’on reconnaît bien certains endroits et nouveaux lieux. D’un autre côté, le soft se rattrape en ajoutant un confort dans la maniabilité avec un second stick pour ceux n’ayant pas « fait » l’épisode 3DS avec deux sticks.

Pour finir, les thèmes sonores sont encore une fois l’œuvre de Yoko Shimomura, la maîtresse de la série, qui rappelons-le avait également effectué un grand travail d’artiste sur Final Fantasy XV.

Testé sur Xbox One X

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Comme sur PS4, notre note est un condensé entre les connaisseurs de la série et les néophytes, c’est-à-dire que les connaisseurs d’une version antérieure de DDD sur 3DS et Back Cover via « Unchained » sur mobiles n’auront encore une fois que 0.2 – Birth by Sleep – A Fragmentary Passage à se mettre sous le pad. Alors que les néophytes ou les non-acquéreurs de l’une des versions pourront découvrir deux jeux jouables ayant une base similaire, mais chacun avec leur propre particularité. Dans DDD ce sera plutôt d’apprendre des techniques via les Avales-Rêves, ces petits compagnons utiles, tandis que 0.2 offrira beaucoup plus d’action sans « l’axe RPG » et des défis pour avoir des éléments cosmétiques. Évidemment, même si les trois softs enrichissent la trame scénaristique et sont désormais accessibles en rendu 4K avec du 60FPS non locké, il faut impérativement passer par Kingdom Hearts 1.5 + 2.5 ReMIX sous peine d’être perdu scénaristiquement.
ON A AIMÉ !
- Le retour d’Aqua
- La trame scénaristique s’enrichit
- Les gameplay
- Les effets graphiques
- Une bonne compilation
- Une bonne durée de vie pour le tout
ON A MOINS AIMÉ...
- 0.2 beaucoup trop court
- Les néophytes se sentiront perdus en commençant par cette compilation
- Encore une fois un peu onéreux par rapport au prix d’une version physique PS4
Kingdom Hearts 2.8 – Final Chapter Prologue : Le cœur est enfin complété sur Xbox One !
Kingdom Hearts 2.8 - Final Chapter Prologue
Editeur : Square Enix
Développeur : Square Enix
Genre : Action-RPG
Support(s) : PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 18/02/2020

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...