MaXoE > GAMES > Tests > PC > Mortal Kombat 11 – Aftermath Kollection : Une édition komplète avec un r…

Mortal Kombat 11 – Aftermath Kollection : Une édition komplète avec un riche contenu mais…
… la partie consacrée à Aftermath nous a laissé sur notre faim

NOTE DE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Un an après la sortie du jeu de baston gore Mortal Kombat 11 ou MK11 pour les intimes, Warner et NetherRealm Studios enrichissent le soft d’un DLC. Nommée Aftermath, cette extension apporte trois nouveaux combattants supplémentaires, mais surtout alimente la partie scénaristique (suite directe de l’histoire principale).

Avant toute chose, il faut savoir que cette extension, exclusive aux différents stores digitaux, possède trois variantes :

– La première, Mortal Kombat 11 Aftermath contient les éléments relatifs à ce DLC (3 combattants + Arc scénaristique + Arènes/Skins)

– La seconde, Mortal Kombat 11 Aftermath Bundle en plus du DLC Aftermath (3 combattants + Arc scénaristique + Arènes/Skins) comprend le DLC Kombat Pack (6 personnages + 25 skins)

– Enfin Mortal Kombat 11 – Kollection contient le jeu MK11 ainsi que le DLC Kombat Pack (6 personnages + 25 skins), et bien entendu cette extension Aftermath (3 combattants + Arc scénaristique + Arènes/Skins) + Shao Kahn

C’est d’ailleurs cette dernière variante (MK11 Aftermath Kollection) que nous testons aujourd’hui. Vous pouvez retrouver des extraits de notre test original de MK11 ci-dessous afin de vous rafraîchir la mémoire sur diverses mécaniques, ou alors vous rendre directement au prochain paragraphe entièrement consacré aux ajouts de cette version.

– Informations Mortal Kombat 11 –

Un mix du passé et du présent
On commence les hostilités par le mode Histoire qui fait office de film interactif avec des séquences d’affrontements. Suite directe de Mortal Kombat X (10), Raiden, normalement du bon côté, a été corrompu, il découpe littéralement la tête de Shinnok. Le cours temporel ayant pour ainsi dire été altéré, et Kronika la gardienne du temps, ne l’entend pas de cette oreille ; elle modifie alors le cours de l’Histoire du temps afin de pouvoir évincer Raiden purement et simplement. De cette manière le passé et le présent s’entremêlent, faisant ainsi revenir des guerriers d’outre-tombe. Un voyage sur Terre et dans l’Outre Monde qui s’annonce dès plus sanglant.[…]Un gameplay qui ne reste pas que sur ses acquis
[…]A l’époque de notre test du précédent volet, MKX disposait d’une jauge spéciale composée de trois niveaux, désormais ce système est révolu. A la place ce sont deux nouvelles jauges, ou du moins une jauge double (fragmentée en deux) dénommée vigueur qui s’installe avec d’un côté les attributs offensifs et de l’autre défensifs. De manière concrète, il est possible d’amplifier une attaque, de lancer des objets sur l’adversaire,… alors que défensivement on peut se défaire d’une attaque, utiliser le décor comme « appui », etc… Chacune de ces actions citées précédemment et plus encore, consomme une partie de la jauge associée (partie offensive ou défensive) qui se régénère automatiquement petit à petit.[…]Si tu n’arrives pas en 1vs1, passe ton Tour
Après le mode histoire et les nouvelles subtilités du gameplay, faisons un tour sur les différents modes de jeu. Sans surprise, on retrouve le classique 1vs1 en match local ou online, match classé, création de Lobby ou encore Roi de la Colline. A cela s’ajoute le retour des Tours avec d’un côté les Tours Klassiques divisées en plusieurs modes de jeu comme la tour Sans Fin, Survie ou plus classique permettant de débloquer les épilogues des personnages, et de l’autre côté nous avons les Tours du Temps qui mettent également des Tours en avant, dans des épreuves à durée limitée qui se renouvellent de manière régulière, mais qui sont aussi très complexes avec différents handicaps et/ou malus.[…] Lire la suite du test.

Que contient exactement cette version Aftermath Kollection ?

Eh bien, beaucoup de choses. Outre le jeu de base MK11 dont vous pouvez relire quelques extraits un peu plus haut, il y a également le Kombat Pack composé de 25 skins différents avec par exemple Cassie ayant une apparence de Harley Quinn mais aussi et c’est le plus intéressant il y a aussi six combattants : Sindel, Nightwolf, Shang Tsung, Spawn, Terminator T-800 et le Joker. Autrefois uniquement en précommande, le combattant Shao Kahn fait aussi partie de cette « Kollection ». Enfin, terminons par la nouvelle partie Aftermath qui se compose de trois protagonistes : Fujin, Sheeva et Robocop, d’un nouvel arc scénaristique continuant le précédent, d’arènes et de skins à venir.

Le futur se mêle au passé

Passons maintenant à la première partie qui nous intéresse tout particulièrement : l’histoire. – Attention Spoil – Ce nouveau pan scénaristique se déroule directement après la fin de MK11. Kronika ayant foutu un sacré bazar temporel, a été vaincu par Liu Kang devenu le Dieu du feu. Avec son compagnon Raiden, il s’occupe du Sablier du temps et de son écoulement envers les Royaumes. Mais le sablier étant sur le point de céder, l’Histoire risque d’être anéantie et les Royaumes également…

Très vite, ils reçoivent la visite d’un trio improbable, les héros Fujin et Nightwolf, ainsi que le sorcier maléfique Shang Tsung. Ce dernier dévoile son plan pour que le cours de l’Histoire puisse reprendre normalement : retourner dans le passé afin de récupérer la couronne de Kronika pour réguler le flux temporel. Malgré les réticences et les méfiances, les voilà projetés dans le passé…

Toujours aussi bien réalisée dans sa mise en scène et sa technique, cette trame de trois heures met particulièrement en avant les protagonistes du Kombat Pack et d’Aftermath, les anciens étant relégués au second plan. On peut ainsi incarner Fujin, Sheeva ou encore Nightwolf dans des combats spectaculaires et une revisite d’anciens événements (partie principale de base). Les fans de Marvel y verront d’ailleurs certaines similitudes avec un certain épisode d’Avengers -no spoil-.

Meilleur combattant : Schwarzy ou Robocop ? … Joker !

L’autre grande nouveauté de cette version Aftermath Kollection provient évidemment de la multitude de personnages supplémentaires jouables : six en Kombat Pack, Shao Kahn étant originellement en précommande, et les trois derniers exclusifs à ce DLC Aftermath.

Commençons par les combattants du Kombat Pack. De suite, on doit dire que l’on a un grand penchant pour Joker. L’ennemi juré de Batman se bat avec une grande aisance et nervosité à la canne, et il n’hésite pas à être fourbe et loufoque avec les pièges qu’on lui connait comme des jouets explosifs. Sindel, elle aussi nous a plu, charmeuse sous ses traits humains, elle utilise des attaques liées à sa chevelure bien entretenue et des cris étourdissants.

Nightwolf est un combattant affectionnant particulièrement les frappes avec sa hache et son arc, alors que Shao Khan (autrefois en bonus de précommande) nous a moins convaincu avec ses attaques au marteau et au manche. À l’effigie de Schwarzy, Terminator T-800 est un redoutable adversaire frappant des poings et des pieds et il se sert bien sûr de flingues !

Spawn, outre sa chaîne et ses sorts de feu, sa cape et sa rapidité en font un adversaire coriace et plaisant à jouer. Enfin, le sorcier maléfique Shang Tsung se bat avec des techniques d’arts martiaux, utilise des sortilèges à base de feu et peut aussi voler l’âme des opposants, ce faisant il duplique les pouvoirs adverses. Un mélange très intéressant qui en fait un combattant assez redoutable !

Maintenant, terminons par les trois personnages du DLC Aftermath. Tout nouveau dans la série Robocop est un très joli clin d’œil au cinéphile comme le fut Terminator T-800 lors de son apparition dans le Kombat Pack. Le flic cybernétique dispose de son arsenal connu avec notamment des pistolets et son robot bipède mais son style de combat est nettement plus rigide, ce qui est toutefois logique mais il en devient difficile à maîtriser face à des opposants rapides.

À présent, place à un retour fracassant : Sheeva, à la tête des shokans ! Avec ses quatre bras, ses chopes et ses piétinements, elle reste très brutale et puissante mais en contrepartie ses coups spéciaux sont peu nombreux. Enfin, on finit par le Dieu des vents et frère de Raiden, Fujin qui revient après quatorze années d’absence. Si son sabre et son arbalète sont utiles, ses pouvoirs sur l’air et ses enchaînements en font un protagoniste relativement intéressant et équilibré.

Toujours aussi spectaculaire

D’un point de vue visuel et technique, on reste dans le même acabit que l’année dernière. Les quatre nouvelles arènes supplémentaires apportent leur lot de diversité. Celle proposant un trip rétro sur d’anciens stages projetés au mur plaira forcément aux fans. Enfin, le soft a également bénéficié de quelques éléments gratuits pour tous avec notamment le retour des Friendships avec des moments drôles comme une danse ou encore une fête d’anniversaire mais attention toutefois aux âmes sensibles, Mortal Kombat reste du Mortal Kombat. Par contre, les amateurs(trices) de succès seront sans doute déçus puisqu’il n’y a aucun ajout de côté-là.

Testé sur Xbox One X

NOTE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Alors qu’en est-il de cette extension ? Difficile d’être totalement conquis par Aftermath. Si de nouveaux personnages font bien leur apparition avec une Sheeva bien brutale ou encore un Fujin équilibré, le roster de ce DLC est trop faible en comparaison du Kombat Pack, ce dernier contenant six personnages. Il fallait donc que la partie scénaristique « 2 » suive et là on doit dire que l’on est moins conquis que l’originale malgré une mise en scène toujours aussi bien réalisée. À côté de cela, il y a bien des stages et du contenu supplémentaire (skins à venir) mais on en attendait certainement plus. Maintenant pour cette critique nous ne parlons que du DLC Aftermath, et non de la « Kollection » en totalité. Car si vous n’avez pas encore craqué sur le jeu d’origine, ni sur le Kombat Pack, avec MK11 Aftermath Kollection (l’édition complète), vous aurez de quoi faire grâce à un contenu conséquent (modes inclus) et un gameplay toujours aussi violent, technique et accessible. Précision : la note ne reflète que le DLC Aftermath, sinon vous pouvez ajouter un point à la notation finale.
ON A AIMÉ !
- Plus de chapitres
- Des nouveaux combattants intéressants
- Les nouvelles arènes
- Toujours aussi beau
ON A MOINS AIMÉ...
- Fin expéditive
- La trame Aftermath assez courte
- Trois personnages seulement pour Aftermath
Mortal Kombat 11 – Aftermath Kollection : Une édition komplète avec un riche contenu mais…
Mortal Kombat 11 - Aftermath Kollection
Editeur : Warner
Développeur : NetherRealm Studios
Genre : Combat
Support(s) : PC, PS4, Switch, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : 1 à 2 / 1 à 8
Sortie France : 26/05/2020

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...