MaXoE > GAMES > Tests > Tri par Notes
Nos Tests Jeux Vidéo
NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Difficile de percer dans ce genre et pourtant c’est ce que tentent de faire les développeurs polonais People Can Fly avec Outriders. Un studio que l’on connaît bien puisqu’ils ont réalisé Painkiller, Bulletstorm ou encore le « spin-off » prequel Gears of War ... LIRE LA SUITE
NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Avant de parler des nouveautés de cette édition et des spécificités qui font l’originalité du soft, intéressons-nous à la licence de Square Enix d’un peu plus près. La franchise SaGa a commencé sur Game Boy en 1989 sous l’appellation Makai Toushi SaGa, un nom ... LIRE LA SUITE
NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Ce n’est pas une surprise pour les personnes connaissant le studio, Nippon Ichi Software (ou NIS) réalise régulièrement des jeux décalés et originaux possédant une ambiance nippone et parfois kawaii (mignon, pour la traduction). Un pari relativement osé et risqué ... LIRE LA SUITE



NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Du butin, du butin et encore du butin
Avant toute chose, nous vous rappelons que ce DLC Director’s Cut est inclus directement avec le second Season Pass ou achetable séparément de deux manières soit seul, soit inclus dans l’édition Ultimate du jeu. Depuis sa sortie, Borderlands 3 a bénéficié d’un suivi ainsi que d’un premier Season Pass assez conséquent avec de nouvelles quêtes, maps et équipements, entre autres. Pour ce deuxième Season Pass et sa première partie Designer’s Cut, on est resté sur notre faim comme vous pouvez le constater ici et ce, malgré quelques ajouts sympathiques. Director’s Cut est donc la deuxième partie de ce Season Pass, et avec elle, trois ajouts sont au programme en plus des éternels cosmétiques habituels, ces derniers se composent d’une tenue complète façon « hérétique » disponible ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Xbox One


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Nous voilà plongés dans une ambiance de combats de Mecha, ambiance qui n’est pas sans me rappeler les séries de mon enfance : X-OR et autres Spectreman. Oui car les Mecha sont mis en scène dans des décors de villes faisant un peu maquette, comme dans ces séries. Le titre propose donc des combats et vous pouvez choisir au sein de 20 méchas et de 8 décors. Les robots sont plutôt bien foutus, il y en a pour tous les goûts et l’originalité est souvent de mise. A vous de bien choisir car ils sont assez différents notamment dans leur vitesse d’exécution.  Le gameplay C’est assez simple. Avec les gâchettes hauts et basses vous déclenchez coups de poings et coups de pieds, à droite comme à gauche. Une touche vous permet de vous protéger, une de sauter, une d’exécuter ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Xbox One


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Plusieurs mises à jour depuis sa sortie
Le titre a été développé par l’équipe indépendante de Counterplay Games, un studio de passionnés basé en Californie, plus précisément à Emeryville, à un demi-pâté de maisons des studios Pixar. Les membres de l’équipe ne sont toutefois pas inconnus du grand public puisqu’ils ont travaillé sur de grandes pointures : God of War, Diablo III, Horizon Zero Dawn, Gears 5 ou encore Overwatch pour ne citer qu’eux. Du beau monde qui ne laisse présager que du bon. La mission de ce studio soudé est simple : créer quelque chose de différent avec une grande qualité qui pourrait aussi bien être apprécié/jouable quelques minutes que pendant une vie entière. Avant Godfall, ils ont réalisé Duelyst, un jeu de cartes free-to-play hybride avec des éléments de stratégie au tour par tour, ... LIRE LA SUITE
PCPS5


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
… Et pour les anciens ?
Originellement dévoilé lors du Comic-Con en 2010, le titre fut l’œuvre d’un développement conjoint sous la houlette de l’éditeur Electronic Arts, entre 38 Studios et Big Huge Games que l’on connaît pour Catan ou encore Rise of Nations. Kingdoms of Amalur était donc sorti durant l’année 2012 et avait fait bonne impression. Six ans plus tard (2018 donc), THQ a racheté la licence KoAR et en a profité pour remettre le soft au « goût du jour ». Cette remasterisation a été confiée au studio Kaiko, connu entre autres pour le portage et la remasterisation de Legend of Kay Anniversary Édition, Darksiders Warmastered Édition ou encore Darksiders II Deathinitive Édition. Une trame qui se perd dans un Lore très riche D’ordinaire le peuple immortel des Faes de la Cour d’Hiver était ... LIRE LA SUITE
PCPS4Xbox One


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
En attendant la suite avec Director's Cut
Nous vous le disions lors de notre test l’année dernière, Borderlands 3 fut une très bonne expérience même si la formule n’avait pas entrepris de révolution majeure. Depuis lors, un premier Season Pass est paru, apportant quatre gros DLCs : Le Casse du Beau Jackpot (le premier), Flingues, Amour et Tentacules (le second), Une Prime Sanglante (le troisième) et le quatrième Krieg le Sadique. Il y a donc eu un bon lot de quêtes annexes supplémentaires, armes, équipements mais aussi de nouveaux lieux et un axe scénaristique lié à chaque « épisode ». Tout cela sans compter les événements temporaires gratuits mis en place pour la Saint-Valentin par exemple. Ce second Season Pass est disponible seul ou avec le jeu complet, de quoi plonger ou replonger dans les entrailles de Pandore. Mais ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Xbox One


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Voiiiiisiiiiinnnnnnnnnnnn
Développé à l’origine par JoWood Entertainment, le premier Neighbours From Hell est sorti en 2003 sur PC avant d’être porté sur Gamecube et Xbox (première du nom) deux ans plus tard, puis sur Nintendo DS et mobiles. Sa suite sous-titrée « On Vacation » est parue en 2004 sur PC, puis également sur mobiles. Avec ce deuxième volet, les développeurs proposaient de varier les situations et environnements par rapport au premier opus. Neighbours Back From Hell est donc une compilation remastérisée de ces deux jeux. Vengeance télévisée Neighbours From Hell que l’on peut traduire par « Un Voisin d’Enfer » nous met dans la peau de Woody, un personnage ne souhaitant qu’une chose : se venger de son voisin Mr Rottweiler, un homme grognon n’étant pas tendre avec ses voisins et son entourage. ... LIRE LA SUITE
PCPS4SwitchXbox One


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Les manchots sont de retour
Vous le savez sans doute si vous connaissez la série Disgaea, les Prinnies sont anciennement des êtres humains condamnés à vivre dans le sous-monde afin d’expier leurs péchés. Ces pingouins manchots représentent donc des âmes humaines et ont eu le droit à deux épopées vidéoludiques diablement difficiles et efficaces. Respectivement nommé Prinny – Can I Really Be The Hero ? et Prinny 2 – Dawn of Operation Panties, Dood!, ces spin-off sont parus en 2008 et 2010 sur Playstation Portable et ont complètement dérivé des productions initiales du studio. Exit donc le T-RPG, et place à deux plateformers disposant de la touche humoristique en provenance de la série Disgaea. Les déboires de maîtresse Etna Dans la première aventure (Prinny – Can I Really Be The Hero ?), les ... LIRE LA SUITE
Switch