MaXoE > GAMES > Tests > Tri par Notes
Nos Tests Jeux Vidéo
NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Clid The Snail vient de l’imaginaire du studio Weird Beluga. Composé de cinq membres se connaissant depuis leurs années d’études, ce studio espagnol a participé avec Clid The Snail au « Playstation Talents Awards », une initiative de soutien au développement local ... LIRE LA SUITE
NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Le soft a été développé par la très petite équipe de Phigames. Cette dernière, basée à Manchester (Royaume-Uni), est actuellement composée d’un trio : le compositeur Richard Evans, le développeur Phi Dihn (également programmeur, concepteur et directeur sur ... LIRE LA SUITE
NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Rims Racing a été développé par Raceward Studio, une équipe italienne souhaitant apporter une nouvelle approche « simulation » grâce à une conduite précise. Connaissant le milieu des jeux vidéo depuis une vingtaine d’années, les membres du studio sont animés ... LIRE LA SUITE



NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Certains trouveront l’addition salée
Les amateur(trice)s de simulation de cuisine le savent, Cooking Mama est sur nos écrans depuis déjà presque quinze ans. Développé initialement par Office Create, chaque opus a profité des spécificités des supports sur lesquels il est sorti : l’écran tactile et le stylet de la DS/3DS et bien sûr les Wiimotes de la Wii, une manière de rendre les épreuves plus immersives à cette époque. Pour ce Cooking Mama Cookstar, le développement a été réalisé sous la houlette du studio 1st Playable Productions, ayant déjà travaillé sur des jeux GBA, DS, 3DS, WII et plus récemment VR et mobiles.   Mode végétarien, recettes traditionnelles, QTE,… mais avec quelques soucis de précisions Pour celles et ceux ne connaissant pas encore cette licence, le titre propose de confectionner des plats à ... LIRE LA SUITE
PS4PS5Switch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Le manque d’un véritable HUB communautaire se fait sentir
Se lancer dans la programmation sans rien n’y connaître, cela peut paraître totalement absurde et pourtant les éditeurs commencent à faire des efforts afin d’éveiller l’âme du créatif qui sommeille en vous, le tout de manière ludique. Nous avons par exemple vu d’excellentes créations -parfois même vicieuses- de la communauté Nintendo et Sony, avec respectivement Super Mario Maker 2 et Dreams. Mais forcément, plus les idées sont intéressantes, plus le temps à consacrer à ces logiciels est long. Des tutoriaux basés sur le langage Nodon mais les entités sont un peu trop bavardes Et ce n’est pas L’Atelier du Jeu Vidéo qui nous fait penser le contraire, même si à première vue, le soft peut faire penser à un côté créatif beaucoup plus simpliste qu’un Dreams par exemple. Au ... LIRE LA SUITE
Switch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Seul(e) ou à deux
Eh oui, Legend of Mana n’est pas un épisode canonique de la série mais un opus à part et bien différent de ses ancêtres tels que Secret of Mana ou encore Trials of Mana. Sorti en 1999 au Japon et en 2000 aux USA, les européens n’ont pu découvrir Legend of Mana qu’en import et donc sans traduction française malgré de superbes graphismes et une conception innovante pour l’époque. Il est question de la création du monde à sa manière en partant de quasiment rien, le placement d’artefacts modifiant de multiples choses sur le parcours que l’on effectue. Une fonctionnalité que certain(e)s ont pu exploité dans Dark Cloud (PS2 – 2001) avec ses géosphères. Là encore, il fallait exécuter de bons placements d’objets, de constructions et de maisons afin de récupérer des récompenses ... LIRE LA SUITE
PCPS4Switch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Comme pour les fruits, il faudra attendre que le soft mûrisse
Difficile de percer dans ce genre et pourtant c’est ce que tentent de faire les développeurs polonais People Can Fly avec Outriders. Un studio que l’on connaît bien puisqu’ils ont réalisé Painkiller, Bulletstorm ou encore le « spin-off » prequel Gears of War – Judgment. Des jeux basés sur l’action ayant plutôt bonne réputation, et dont Gow – Judgment sert d’appui et donc d’inspiration pour le gameplay d’Outriders. Mais avant d’y venir, intéressons-nous à sa trame narrative, plus riche qu’elle n’y paraît à première vue. Un lore interessant mais une vf caricaturale Durant le 21e siècle, la Terre n’a plus sa gloire d’antan, il est même question d’une lourde et massive extinction liée à une grande catastrophe causée par l’Humanité. Juste avant que cela ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Xbox One


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
À ne pas mettre entre toutes les mains
Avant de parler des nouveautés de cette édition et des spécificités qui font l’originalité du soft, intéressons-nous à la licence de Square Enix d’un peu plus près. La franchise SaGa a commencé sur Game Boy en 1989 sous l’appellation Makai Toushi SaGa, un nom qui fut transformé en Final Fantasy Legend aux États-Unis. Comme vous le savez peut-être, deux suites ont vu le jour respectivement une et deux années plus tard, toujours sur la même plateforme. Mais cette franchise SaGa s’est aussi déclinée en « plusieurs parties ». Outre « FF Legend », trois Romancing SaGa sont sortis dans les années 1990 sur SNES, softs qui ont débarqué chez nous il n’y a pas si longtemps. Ensuite la franchise a posé ses armes sur PS1 avec SaGa Frontier, puis le second SF. Sur PS2 il y a eu le très ... LIRE LA SUITE
MobilesPCPS4Switch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Un mélange hybride qui fonctionne bien malgré des imperfections
Ce n’est pas une surprise pour les personnes connaissant le studio, Nippon Ichi Software (ou NIS) réalise régulièrement des jeux décalés et originaux possédant une ambiance nippone et parfois kawaii (mignon, pour la traduction). Un pari relativement osé et risqué de leur part, car la création de nouvelles IPs se fait de plus en plus rare, les développeurs préférant généralement miser sur des valeurs sûres ayant fait leurs preuves afin de réaliser des suites, ce qui peut se comprendre. Alors lorsque NIS annonce un nouveau jeu, qu’il soit lié à une série connue comme Disgaea et Prinny entre autres ou simplement lié à une nouvelle expérimentation, la curiosité prend rapidement le dessus. Et clairement, Poison Control risque de diviser malgré ses bonnes intentions de départ. Des sujets ... LIRE LA SUITE
PS4Switch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Du butin, du butin et encore du butin
Avant toute chose, nous vous rappelons que ce DLC Director’s Cut est inclus directement avec le second Season Pass ou achetable séparément de deux manières soit seul, soit inclus dans l’édition Ultimate du jeu. Depuis sa sortie, Borderlands 3 a bénéficié d’un suivi ainsi que d’un premier Season Pass assez conséquent avec de nouvelles quêtes, maps et équipements, entre autres. Pour ce deuxième Season Pass et sa première partie Designer’s Cut, on est resté sur notre faim comme vous pouvez le constater ici et ce, malgré quelques ajouts sympathiques. Director’s Cut est donc la deuxième partie de ce Season Pass, et avec elle, trois ajouts sont au programme en plus des éternels cosmétiques habituels, ces derniers se composent d’une tenue complète façon « hérétique » disponible ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Xbox One